Contribution à l’étude des plantes endémiques de Polynésie française et analyse phytochimique de 4 [quatre] espèces : "Hernandia nukuhivensis, Wikstroemia coriacea, Wikstroemia raiateensis et Wikstroemia johnplewsii"

par Nicolas Ingert

Thèse de doctorat en Chimie moléculaire

Sous la direction de Phila Raharivelomanana et de Christian Moretti.

Soutenue en 2011

à l'Université de Polynésie française .


  • Résumé

    Etant donné la faible connaissance chimique et pharmacologique des plantes vasculaires marquisiennes, un projet scientifique permettant leur inventaire, la mise à jour de leurs usages, ainsi que la détermination de leurcomposition chimique et de leur activité biologique a été mis en oeuvre, afin de déterminer l’effet del’endémisme sur la diversité pharmacochimique de métabolites secondaires. Le criblage des diverses espècesendémiques prélevées aux Marquises a permis d’identifier et de caractériser les ressources végétales marquisiennes à potentialité thérapeutique. Deux plantes d’intérêt biologique ont été retenues: Hernandianukuhivensis et Wikstroemia coriacea. Elles ont fait l’objet par la suite d’une étude plus approfondie de leur composition chimique. L’étude de H. Nukuhivensis a permis de montrer sa forte cytotoxicité à 1 μg/mL et d’isoler 2 alcaloïdes et 7 lignanes présentant des activités biologiques intéressantes. L’étude phylogéniqueassociée à une étude de la variabilité chimique des différents Wikstroemia présents en Polynésie française ont souligné la présence de 2 morphotypes (rampant et arbuste) sur le plateau du Temehani (Raiatea). Les résultats des études phylogéniques n’ont pu être corrélés avec ceux de la phytochimie pour les espèces de Wikstroemia de Polynésie orientale. L’analyse phytochimique de W. Coriacea, qui présente une activité anti-radicalaire (CI50 = 54 μg/mL), a permis l’isolement de 4 sesquiterpénoïdes dont un nouveau (acide oléodaphnoïque), 2 coumarines, 3 dérivés benzéniques dont un nouveau (2-hydroxy-1,5-diphénylpentan-1-one), un triterpénoïde et un lignane. L’analyse de W. Raiateensis a conduit à l’identification de 2 biflavonoïdes.

  • Titre traduit

    Multidisciplinary assessment of endemic species from French Polynesia and phytochemical analysis of 4 species : "Hernandia nukuhivensis, Wikstroemia coriacea, Wikstroemia raiateensis and Wikstroemia johnplewsii


  • Résumé

    The endemism effect on the chemodiversity of Marquesan vascular flora was investigated by multidisciplinary approach including ethnobotany, phytochemistry, phylogeny and biological activity. The endemic Marquesan species bioprospection allowed to identify and characterize plant resources showing therapeutic potential. Two plants having biological interest have been selected for phytochemical study: Hernandia nukuhivensis and Wikstroemia coriacea. The first species possesses a high cytotoxicity at 1 μg/mL level and is composed of alkaloids and lignanes identified by NMR. Phylogenetic and chemical variability survey of Wikstroemia genus from French Polynesia had underscored two morphotypes (rampant and shrub) in Temehani Plain (Raiatea). Phylogenetic results are not well correlated to phytochemical data. Wikstroemia coriacea extracts showed a significant free radical scavenging activity (IC50 = 54 μg/mL) and so we isolate and identify 4 sesquiterpenes (including 1 new compound: oleodaphnoic acid), 2 coumarins, 3 benzenoids (including 1 new compound: 2-hydroxy-1,5-diphénylpentan-1-one), 1 triterpenoid and 1 lignan. Analysis of W. Raiateensis species yielded isolation and characterization of two biflavonoids.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (237 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 207-230. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Polynésie française. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de la Polynésie française. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : RT 183
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.