Poétique du pictural dans l'oeuvre de Paul Ducan

par Cathy Roche-Liger

Thèse de doctorat en Langue et littérature anglaise

Sous la direction de Liliane Louvel.

Soutenue en 2010

à Poitiers .


  • Résumé

    Paul Durcan est un poète contemporain dublinois qui recherche la transcendance à travers l'art, la religion et l'amour. Ce blasphémateur religieux exprime sa foi en l'art dont il refuse la séparation entre les différentes formes. Son oeuvre s'inscrit dans un dialogue toujours renouvelé avec les Anciens Maîtres et ses contemporains. Le pictural et ses degrés ne font pas que parcourir son oeuvre. L'essence de sa poétique est sa picturalité. Le poète a une conception très personnelle de l'ekphrasis. Il exprime les tensions au coeur même de ce genre : l'opposition entre désir de fixité et de mouvement. Il place sa relation avec les oeuvres du côté de l'histoire d'amour et de l'échange entre peintures et mots. Il entretient un rapport intime et sensuel à l'art. Cela se traduit par une dégustation du détail qu'il érotise et qu'il savoure à nouveau en l'écrivant. Explorant les limites de l'art, il dessine des cartes anthropomorphes à travers lesquelles il cherche aussi à tracer le contour de son propre visage. Son esthétique est sous le signe de la transformation. Il crée des portraits composites à la Arcimboldo et quand ces derniers mutent, le poète semble alors faire fusionner l'esthétique de la mobilité arcimboldesque et celle de la métamorphose baconienne. La poétique de Durcan est une écriture picturale du mouvement métamorphique, de la mobilité et de la superposition qui peut se faire anamorphique. Elle s'inscrit dans un rapport vivant à l'art que nous retrouvons aussi dans l'écriture anthropomorphique qu'il fait du monde et de la création. Tout comme Bacon, il cherche la trace mouvante de l'homme. Ce qu'il souhaite, c'est un enchantement de vie et non une fixité mortifère

  • Titre traduit

    Pictorial poetic in Paul Durcan's work


  • Résumé

    Paul Durcan is a contemporary poet, a Dubliner who seeks transcendence through art, religion and love. He is paradoxically both blasphemous and religious. He expresses his faith through an art which he refuses to divide into different forms. His work subscribes to a continually renewed dialogue, both with the Old Masters and with contemporary artists. The pictorial in its different degrees of saturation does not merely run through his work; the particular nature of Paul Durcan’s poetry lies specifically in its visual dimension. The poet has a very personal conception of ekphrasis. He expresses the tensions present within this genre: the dynamic between stillness and movement. His relationship with the works of art is within the context of a love story, of a real exchange between painting and words. The poet has an intimate and sensual relationship with art. This is transcribed by his savouring of details which he eroticizes, enjoying them again through words. Exploring the limits of art he draws anthropomorphic maps, through which he also seeks to draw the outlines of his own face. His aesthetic is one of transformation. He creates Arcimboldo-like composite portraits. When these shift, the poet seems then to merge an Arcimboldo-like mobility with a Bacon-like metamorphosis, through words. Thus, Paul Durcan’s poetic is a pictorial writing of metamorphic movements, mobility, and superimpositions which can become anamorphic. It is part of a lively relation to art which is also conveyed by his anthropomorphic writing of the world and of creation. Like Bacon he seeks to capture the human trace. What he seeks to evoke is a lively enchantment and not a death-like fixedness

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (457, CLXXVI p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 418-457. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.