Caractérisation et étude du mode d'action de peptides anti-Legionella

par Adrienne Marchand

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Jean-Marc Berjeaud.

Soutenue en 2011

à Poitiers .


  • Résumé

    L'objectif de mon travail a consisté à identifier puis étudier des peptides anti-Legionella produits par divers Staphylococcus. La première partie a consisté à cribler une collection de Staphylococcus pour sélectionner les souches actives contre Legionella, puis de purifier et d'identifier les peptides actifs. 12 peptides ont été caractérisés et leurs activités anti-Legionella et hémolytique déterminées. Ceci a permis de les classer en deux groupes. Le groupe 1, représenté par la WRK de S. Warneri, correspond aux peptides bactéricides et très hémolytiques. Le groupe 2, représenté par la PSMα de S. Epidermidis, correspond aux peptides bactériostatiques et peu hémolytiques. Une étude structure-activité de la WRK et la PSMα a ensuite été réalisée pour identifier les motifs structuraux responsables des activités anti-Legionella et hémolytique. 23 peptides, modifiés à partir des séquences de la WRK et de la PSMα, ont été synthétisés et testés. Ceci a mis en évidence certains résidus dont la modification permet de moduler ces activités. Ainsi, la substitution d'une glycine par une lysine en position 14 de la PSMα permet d'obtenir un peptide bactéricide, comme la WRK, mais peu hémolytique, comme la PSMα. D'autre part, il est apparu que la présence de phosphatidylcholine au sein des membranes rend celles-ci plus sensibles aux peptides testés. Enfin, la dernière partie de ce travail a consisté en une étude complémentaire du mode d'action de la WRK. Son action sur les membranes de Legionella a été analysée par microscopie électronique et par résonnance magnétique nucléaire du ³¹P et du ²H. Enfin, une activité anti-cancéreuse de la WRK a été mise en évidence.

  • Titre traduit

    Characterization and study of the mode of action of anti-Legionella peptides


  • Résumé

    The aim of my work was to identify and study anti-Legionella peptides produced by various Staphylococcus. In the first part, a collection of Staphylococcus was screened for their anti-Legionella activity. Then, 12 peptides were purified and characterized and their anti-Legionella and hemotytic activities were determined. They were classified into 2 groups. Group 1, represented by the WRK of S. Warneri RK, corresponds to bactericidal and highly hemolytic peptides. Group 2, represented by the PSMα of S. Epidermidis, corresponds to bacteriostatic and poorly hemolytic peptides. Then, a structure-activity study was performed to identify the structural patterns responsibles for the anti-Legionella and hemolytic activities. 23 peptides, modified from the sequences of WRK and PSMα, were synthesized. The determination of their activities highlighted some residues whose modification modulated these activities. As an example, the substitution of a glycine by a lysine at position 14 of the PSMα gives a peptide as bactericidal as WRK but poorly hemolytic, like PSMα. On the other hand, the presence of phosphatidylcholine into the membranes appeared to increase their sensitivity to the tested peptides. The final part of the work consisted of a further study of the mode of action of WRK. Its action on Legionella membranes was analyzed by electron microscopy and nuclear magnetic resonance of ³¹P and ²H. An anti-tumoral activity of WRK was also found.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (192 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 316 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.