Lieux et modèles : l'exemple des villes de fondation au XXe siècle

par Xuan Son Le

Thèse de doctorat en Architecture

Sous la direction de Yannis Tsiomis.

Le président du jury était Rémi Baudoui.

Le jury était composé de Yannis Tsiomis, Claude Prelorenzo.

Les rapporteurs étaient Jean-Lucien Bonillo.


  • Résumé

    Cette thèse se propose d'étudier le lien existant entre les lieux et les sites naturels d'une part, les modèles de cité de l'autre. Le contexte analysé est celui des villes de fondation, c'est-à-dire des villes planifiées et créées en un temps court, totalement constituées, résultant de modèles formels complets et le plus souvent engendrées par un pouvoir centralisé ou une décision concentrée. Dans l'histoire des villes, on peut dire que les villes de fondation réalisées les plus importantes sont les villes idéales grecques, les villes romaines, les villes royales, les villes coloniales européennes, les villes de l'industrie. Au XXe siècle les occasions de créer des ensembles urbains se raréfient au profit de l'extension. Toutefois plusieurs pays ont procédé à des créations des villes de tertiaire : le Brésil avec Brasilia, l'Inde avec Chandigarh et Navi Mumbai (New Bombay), la Chine avec Shenzhen, la Grande-Bretagne avec les New Towns comme c'est le cas de Milton Keynes, la France avec les Villes Nouvelles, dont Marne-la-Vallée ou encore La Grande-Motte. L'imaginaire et les outils de projet se sont par ailleurs nourries d'un important corpus de villes théoriques ou utopiques (de Fourrier à Le Corbusier en passant par Arturo Soria y Mata) et de villes littéraires, le texte le plus célèbre restant Les Villes Invisibles d'Italo Calvino. La fabrication des villes de fondation est toujours une actualité à nos jours. On a assisté récemment à l'achèvement aux nouvelles capitales de la Birmanie et de la Malaisie, tandis que la fabrication de la nouvelle capitale pour la Corée du Sud a dépassé la phase du projet pour entrer dans celle de la réalisation. La question d'une nouvelle capitale de l'Indonésie se pose actuellement dans l'urgence. Cette recherche établira donc la genèse des villes de fondation, en particulier des modèles préexistants qui la sous-tendent : une attention sera portée sur le moment, les acteurs, les contextes de la décision de création, l'autre sera la relation entre la forme de la ville projetée, les données du site, de la société, des fonctions du lieu d'implantation, la réalisation effective pour mettre en évidence la prise en compte ou la non-prise en compte de ces contextes. Au terme de ce travail, on peut affirmer que les villes de fondation et la fabrication des villes de fondation sont un phénomène universel, qui se manifeste tout au long de l'histoire, à travers toutes les époques, en toutes aires géographiques. Y a-t-il alors une structure dans le processus de production qui soit commune à tous les types de villes de fondation, dans laquelle se nouerait un lien structurel entre les trois paramètres de la fabrication : les lieux, les modèles et les acteurs. Après un parcours dans l'histoire longue, à partir d'ouvrages existants, documentant les principales civilisations ayant produit des villes de fondation, la recherche portera sur un échantillon de villes du XXe siècle, en particulière les villes de tertiaire d'après-guerre : Brasilia (Brésil), Chandigarh (Inde), Marne la Vallée, La Grande Motte (France), Milton Keynes (Angleterre), et la ville de l'industrie, Magnitogorsk (U.R.S.S.)

  • Titre traduit

    Places and models : the example of the 20th Century new towns


  • Résumé

    This thesis proposes a study of the existing relationship between places and natural sites on one hand, and the city models on the other hand. The analysed context is the one of the new towns, that is to say the short term planified, totally constituted and realised cities, resulting from complete formal models, most of the time engendered by a centralised power or a concentrated decision.In the history of cities, we can assume that the most important realised new towns are the greek cities, the roman cities, the royal cities, the european colonial cities and the industrial cities. During the 20th century, the opportunities to create urban development become rare in aid of the extensions. However, several countries carried out creations of service cities : Brasil with Brasilia, India with Chandigarh and Navi Mumbai (New Bombay), China with Shenzhen, Great-Britain with the New Towns such as Milton Keynes, France with the Villes Nouvelles (New Towns), like Marne-la-Vallée or La Grande-Motte. Moreover, the project imaginary and tools grew with an important sample of theoretical and utopian cities (from Fourrier to Le Corbusier via Arturo Soria y Mata) and of literary cities, the most famous text being Invisible Cities from Italo Calvino. The making of the new towns is still topical today. We assisted recently to the consecration of the Malaysia and Myanmar capital cities, while the new South Korea capital encompassed the project phase to become real. And the possibility of a new capital for Indonesia is more than ever an emergency. The present research will thus establish the genesis of the new towns, in particular of the pre-existing models which sustain them : on one hand, we will have a specific attention to the moment, the actors and the contexts of the creation decision ; on the other hand, we will study the relationship between the form of the projected city, the site and society datas, the functions of the settlement place and the effective realisation, in order to bring to the fore if theses different contexts were taken into account or not. At the end of this research, we can say that the new towns and the making of the new towns is a universal phenomenon, which appears all along history, through all the ages and in all parts of the world. Thus, is there a structure in the process of production that is common to all types of new towns, in which we could detect a link between the 3 making parameters : the sites, the models and the actors? After a journey throughout history, from existing books, documenting the main civilizations which created new towns, the research will focus on a sample of 20th century cities, in particular the service cities after world war II : Brasilia (Brasil), Chandigarh (India), Marne-la-Vallée and La Grande-Motte (France), Milton Keynes (England), and the industry city of Magnitogorsk (U.S.S.R.)


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.