Relativité de la taille critique et stratégies de performances des organisations : le cas des banques françaises

par René Santenac

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Emmanuel Okamba.

Soutenue le 13-12-2011

à Paris Est , dans le cadre de OMI - Organisation, Marchés, Institutions , en partenariat avec Institut de recherche en gestion (Créteil) (laboratoire) .

Le président du jury était Fred Célimène.

Le jury était composé de Emmanuel Okamba, Michel Roux.

Les rapporteurs étaient Henry Zimnovitch, Bernard Guillon.


  • Résumé

    RESUME :Cette thèse a pour objet d'analyser et d'expliquer les causes et les conséquences des politiques de diversification liées aux investissements dans le secteur bancaire français à la recherche de la taille critique. Au cours de ces dernières décennies, ces organisations ont diversifié leurs investissements par des stratégies de croissance externe et interne. Elles ont également investi dans des secteurs de l'activité économique qui n'ont pas de liens directs avec le métier principal de la banque. Les stratégies de croissance souvent porteuses ont dû faire face aux situations de crise financière majeure ces deux dernières années. L'analyse des stratégies de croissance externe, interne et de diversification ainsi que l'analyse financière des bilans des banques, aux prises avec des mutations liées aux nouvelles technologies de l'information et de la communication, démontreront la pertinence des choix des investissements entre les stratégies du « be to be » et du « be to c ». Les exigences liées aux ratios prudentiels, la théorie de la valeur, celle de l'agence, les avantages concurrentiels et la théorie de la gouvernance sont autant d'outils méthodologiques et de champs d'investigations que nous utiliserons pour analyser la pertinence des choix stratégiques de diversification pour atteindre un niveau de performance tel, qu'il puisse valider la taille optimale, dite taille critique.La recherche opérationnelle permettra d'une part d'identifier les phénomènes stratégiques et d'autre part d'élaborer un modèle de formalisation lié à la pertinence de la taille critique. De nombreuses approches identifient la taille, via des critères multiples sans en dégager une matrice globale d'exploitation. L'objet théorique de recherche s'appliquera à formaliser ce modèle.Du point de vue méthodologique nous analyserons les Banques Françaises à réseaux de 1990 aux années 2000 – 2006, dans une démarche transversale. Cette approche devrait nous permettre d'un point de vue opérationnel de trouver également des « niches » d'activité porteuse.Au niveau théorique, nous nous appuierons sur les travaux de recherche de Michael Porter « L'Avantage Concurrentiel » et spécifiquement sur les notions de « stratégies génériques ».Si aujourd'hui la notion de « chaîne de valeur » est clairement identifiée dans le secteur bancaire, il n'en demeure pas moins que les stratégies de diversification de ces entreprises transforment cette donnée et que leur rentabilité s'en trouve modifiée, grâce au degré de performance. Néanmoins, la crise que traverse le système bancaire et financier depuis début 2007 vient à la fois renforcer et contredire certaines de ces théories que nous aurons à analyser.

  • Titre traduit

    "THE CRITICAL SIZERELATIVITY AND STRATEGY OF ORGANIZATIONS PERFORMANCE : The Model of French Banks


  • Résumé

    SUMMARY:This thesis aims to analyze and explain the causes and consequences of diversification policies related to investments in the French banking sector in the search for the critical size. Over the last decades, these organizations have diversified their investment by implementing internal and external development strategies. They have also invested in some economic sectors which are not directly linked to the main banking activity. Beneficial growth strategies have had to face major financial crisis over the last two years. By analysing external, internal and diversification development strategies, and the bank balance sheets, that are subject to changes with new information technologies and communication, the choice of investment between "be to be" strategies and "be to c 'will be relevant. The requirements attached to prudential ratios, the value theory, the agency's theory, the competitive advantages and the governance theory are all methodological tools and investigative fields that will be used to analyze the importance of the strategic choices of diversification to reach a level of performance, which can validate the optimal size, called critical size.Operational research on the one hand will allow the identification of the strategic process and on the other hand the development of a formal model linked to the importance of the critical size. Many approaches identify the size; through multiple criteria without defining a global matrix of operation... The purpose of this theoretical research will assure the formalization of this model.From the methodological point of view we will analyze the French banking networks from 1990 to the years 2000 -2006, in a transversal approach. This approach should also allow us from an operational point of view, to find "niches" of profitable activity.At the theoretical level, we will refer to Michael Porter's research of "The Competitive Advantage" and specifically on the notions of "generic strategies".If today the term “chain of value” is clearly identified in the banking sector, the diversification strategies of these companies are however modifying these data and their profitability, thanks to the performance level. Nevertheless, the crisis in the banking and financial system since early 2007 is both reinforcing and contradicting some of the theories that will be analyzed.Moreover, the neo institutional theories will allow us to show that the bankers' rationale is limited and their decisions are dependent on a number of factors, such as the issue of the transaction costs, the informational asymmetric and the contingency factors between strategy and structure. Decision choices do not depend only on opportunities but also on the conditions that make them feasible and profitable for the organization.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.