Les Topoi d’Aristote, Rhétorique II 23 : enquête sur les origines de la notion de lieu rhétorique

par Camille Rambourg

Thèse de doctorat en Langues et littératures anciennes

Sous la direction de Pierre Chiron.

Soutenue le 26-11-2011

à Paris Est , dans le cadre de Ecole doctorale Cultures et Sociétés (Créteil ; 2010-2015) , en partenariat avec LIS - Lettres Idées Savoir (laboratoire) .

Le président du jury était Marie-Pierre Noël.

Le jury était composé de Pierre Chiron, Manfred Kraus, Lucia Calboli Montefusco, Bernard Besnier.

Les rapporteurs étaient Pierre-Marie Morel.


  • Résumé

    Cette étude essaie d’expliquer les difficultés d’interprétation que posent tant la notion de topos au sein de la Rhétorique que la liste de vingt-huit lieux d’enthymème de Rhét. II 23 au moyen de l’hypothèse suivante : Aristote tenterait de concevoir un équivalent proprement rhétorique du topos dialectique. Dans la liste, le modèle dialectique serait envisagé de façon à recouvrir non seulement des stratégies des Topiques adaptées aux conditions particulières de la rhétorique, mais aussi des éléments issus de la tradition empirico-sophistique, l’ensemble ayant pour horizon la pratique oratoire.La première partie vise à mettre en évidence les influences théoriques qui ont présidé à la conception du topos et à la constitution de la liste de Rhét. II 23 : d’une part les technai de la tradition empirico-sophistique, de l’autre le modèle de l’invention dialectique. La deuxième partie tente de rendre un contexte à chacune des formes d’argument de Rhét. II 23 pour dé-terminer dans quelle mesure la prise en compte de la pratique oratoire — au sens large, comprenant les discours des historiens, la tragédie et la comédie — a joué un rôle dans la sélection et dans la description des lieux

  • Titre traduit

    'Topos' as an argumentative pattern, from the beginnings to Aristotle'Rhetoric


  • Résumé

    This study attempts to account for the difficulties raised by the notion of topos in Aristotle’s Rhetoric and the list of the twenty-eight topoi of enthymeme in Rhet. II 23. Its main hypothe-sis is that Aristotle tries to frame the concept of a truly rhetorical topos. In his list, he rethinks the theoretical model of dialectical invention in such a manner as to include elements adapted from his own Topics as well as elements from the tradition of the rhetorical technai –the ulti-mate end being oratorical practice.The first part tries to highlight the theoretical influences for the concept of topos and the list in Rhet. II 23: the traditional rhetorical technai on the one hand, and the model of dialectical invention on the other. In the second part, each individual topos is analysed in its literary con-text, in order to determine the rôle of oratorical practice – understood in a wide sense, includ-ing history, tragedy and comedy – for the selection and the description of the topoi in Rhet. II 23

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.