Systèmes bioanalytiques pour la détermination de la capacité antioxydante et l’ochratoxine A dans les denrées alimentaires

par Vasilica-Adriana Lates

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Jean-Louis Marty.


  • Résumé

    Daily intake of antioxidants (natural constituents of foodstuffs) reduces the appearance of oxidative stress related diseases. A fast method for quantification of antioxidant activity could serve as an attractive criterion for aliments quality. In this work, a new analytical tool for antioxidant capacity determination was developed. Based on an original coupling between a enzymatic bioreactor and an amperometric biosensor, the system was included in a flow manifold, allowing the processing of real samples with a high throughput rate. Foodstuffs contamination with mycotoxins, secondary fungal metabolites, is an increasing worldwide concern because of the hazard that these compounds present. Together with preventive measures, a fast screening is a way of avoiding the toxic effects upon human health. Hence, we have developed a new analytical tool for the detection of ochratoxin A in wine samples. The immunospecific recognition based on immobilized antibodies on different supports (screen-printed electrodes, porous glass beads), monitored via a redox probe or an enzymatic reaction, is the principle of our technique, capable of in situ measurements.

  • Titre traduit

    Bioanalytical systems for the determination of antioxidant capacity and detection of ochratoxin A in foodstuffs


  • Résumé

    L'apport journalier en antioxydants (composés chimiques naturellement présents dans certains aliments) contribue à la diminution du stress oxydatif sur le métabolisme humain. Nous avons mis au point un nouvel outil pour la détermination de la capacité antioxydante, basé sur une série des réactions enzymatiques qui se déroulent dans un bioréacteur dont le produit principal, l’eau oxygénée, est suivi en temps réel par un biocapteur ampérométrique. Ce système analytique s'avère beaucoup plus adéquat pour l’analyse des échantillons réels que d’autres variantes déjà connues. La présence des mycotoxines (métabolites de certains champignons) dans différents aliments est une préoccupation majeure et d’actualité. Un dépistage rapide peut aider la prévention de la toxicité aigue provoquée par la consommation des produits alimentaires contaminés. La reconnaissance immunospécifique, en utilisant des anticorps immobilisés sur des différents supports (électrodes sérigraphiées, billes en verre), couplée soit avec une sonde redox soit avec une réaction enzymatique, est à la base d’une nouvelle technique utilisée pour la détection in situ de l'ochratoxine A dans des échantillons de vin.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (199 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. [191]-199

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2011 LAT
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.