Coopération et décentralisation à Madagascar : Etats, organisations internationales et transnationalité

par Lala Herizo Randriamihaingo

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Christian Thibon.

Soutenue le 12-12-2011

à Pau , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales et humanités (Pau) .


  • Résumé

    Madagascar, indépendant en 1960, est une République à qui manquent cruellement des moyens financiers et humains. Cette situation l’a rendue dépendant des contextes géopolitiques mondiaux et des alliances qui en ont découlés. L’évolution de la Grande île reflète les grands bouleversements qui se sont déroulés dans le monde : la période néocoloniale, la période de la guerre froide, celle des ajustements structurels dans les années 1980 et enfin le monde multipolaire qui a débuté dans les années 1990. Un des grands défis échecs des modèles de coopération successifs fut le développement local, régional au bénéfice et avec l’implication des sociétés. Pour comprendre cette situation, la recherche d’une part restitue les divers environnements internationaux et nationaux et leurs responsabilités, d’autre part retrace les actions de la coopération au niveau des différentes collectivités territoriales malgaches entre 1993 et 2005. S’il en résulte une répartition assez homogène des activités de la coopération multi et bilatérale sur le territoire national avec des champs et des zones d’intervention spécifiques pour chaque coopération, la recherche de cet équilibre spatial est difficile malgré les efforts favorisant les démarches participatives impliquant la population, compte tenu de l’instabilité politique depuis l’avènement de la Troisième République. Cette situation met en évidence de nouveaux acteurs, une coopération transnationale, ONG et coopération décentralisée, qui concerne surtout le niveau local avec des actions traitant prioritairement des questions sociales et de l’urgence humanitaire, à travers des programmes à court terme. Actuellement, c’est la seule coopération qui est vraiment effective à cause des évènements politiques qui secouent Madagascar. Restent les inconnus au sujet des nouvelles formes de coopération sous-régionale, commerciales avec les Pays émergents qui ne sont aujourd’hui que des acteurs secondaires mais dont les perspectives de développement sont immenses.

  • Titre traduit

    Cooperation and decentralization in Madagascar : states, international organizations and transnationality


  • Résumé

    Since 1960, Madagascar has been a Republic which was sorely lacking in financial and human resources. This made him dependent on global geopolitical context and alliances that resulted. Its evolution reflects the great changes that took place in the world: the neo-colonial period, the period of the Cold War, the structural adjustments in the 1980’s and finally the multipolar world that began in the 1990’s. A major challenge and a failure of successive models of cooperation was, the local, regional benefit and with the involvement of the population. To understand this situation, the study returns from the various international and national environments and responsibilities, on the other hand, traces the actions of cooperation in the various Malagasy local authorities between 1993 and 2005. If this results in a fairly homogeneous distribution of the activities of multi and bilateral cooperation on the national territory with fields and areas of intervention-specific cooperation, the search for this spatial equilibrium is difficult despite the efforts encouraging steps participatory involving the population, given by the political instability since the advent of the Third Republic. This situation highlights new actors, transnational cooperation, NGOs and decentralized cooperation, especially on the local level with actions addressing priority social issues and humanitarian emergencies, through short-term programs. Currently, the only cooperation that is really effective because of the political events that happen in Madagascar. Remain the unknown about the new forms of sub regional cooperation, trade with countries that are emerging today. They’re still secondary actors, but their development prospects are enormous.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Droit et Sciences économiques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.