Enseignement/apprentissage de la composante orale à travers Parlons français, méthode de FLE élaborée au Kenya à partir de la problématique de l’approche communicative

par Lester Mtwana Jao

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Jean-Gérard Lapacherie.

Soutenue le 16-11-2011

à Pau , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales et humanités (Pau) .


  • Résumé

    La plupart des langues enseignées comportent deux composantes : la composante écrite et la composante orale. Cette dernière, communément appelée « oral », ne semble pas préoccuper beaucoup de chercheurs en didactique du FLE au Kenya. C’est plutôt la composante écrite de la langue qui fait l’objet de la plupart des recherches réalisées par des chercheurs en didactique du FLE dans ce pays. Si quelques chercheurs osent aborder la composante orale, ils traitent de son enseignement/apprentissage en général. Des études portant sur l’enseignement/apprentissage de la composante orale dans une méthode de FLE donnée sont inexistantes au Kenya. D’où notre intérêt à la présente étude, qui a pour but d’établir si, et dans quelle mesure, la méthode Parlons français est fidèle aux principes et exigences de l’approche communicative, méthodologie d’enseignement des langues étrangères sur laquelle ses concepteurs se sont basés. Plus particulièrement, dans cette étude les questions suivantes sont au premier plan de nos préoccupations : En quoi Parlons français se conforme-t-elle aux principes et exigences de l’approche communicative relatifs à l’enseignement/apprentissage de la composante orale en FLE ? Quelle est la place accordée à l’oral et à l’oralité dans cette méthode et comment se manifestent ces deux variantes de la composante orale ? Quelles difficultés les enseignants et apprenants de FLE utilisant Parlons français dans l’enseignement/apprentissage de la composante orale rencontrent-ils dans les écoles kenyanes ? La présente étude se propose d’apporter des réponses à ces questions.

  • Titre traduit

    Teaching/learning of the oral component through Parlons français, a french text book written in Kenya based on the communicative approach


  • Résumé

    Most languages taught consist of two components: the written and oral components. The latter, commonly referred to as “oral”, does not seem to interest many researchers of French as a Foreign Language in Kenya. In this country most researches conducted in the area of French as a Foreign Language focus mainly on the written component of the language. The few researchers who have ventured into the oral domain have dealt mainly with the teaching and learning of the oral component of language in general. It is noteworthy that studies on the oral component in a given French textbook in Kenya have not yet been carried out. This is what prompted us to undertake this study, which generally aims at determining the extent to which Parlons français conforms to principles and requirements of the Communicative Approach – the teaching methodology on which this textbook is based. In particular, in this study we ask ourselves the following crucial questions: In what way does Parlons français conform to principles and requirements of the Communicative Approach regarding the teaching and learning of the oral component of French as a Foreign Language? What importance is accorded to “oral” and “oralité” in this particular textbook? How are these two facettes of the oral component presented in the textbook? What difficulties do teachers and learners of French using Parlons français in the teaching and learning of the oral component encounter in Kenyan secondary schools? Our study seeks to provide answers to these questions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.