L'église catholique au Gabon. De l'entreprise missionnaire à la mise en place d'une église locale 1844 - 1982

par Michel Assoumou Nsi

Thèse de doctorat en Sciences humaines et sociales

Sous la direction de Christian Thibon.

Soutenue le 05-09-2011

à Pau , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales et humanités (Pau) .


  • Résumé

    La naissance des Eglises locales en Afrique, disons-le, est sans conteste l’œuvre première de vaillants missionnaires parfois désintéressés. La mise en place des premières structures sociales et chrétiennes est là pour le démontrer. Dans le cas du Gabon, ce privilège revient au Père Jean Rémy Bessieux et à ses nombreux successeurs. A court, moyen ou long terme, le mission chrétienne devait laisser la place à une organisation autochtone. Toutefois, une lecture attentive de ce passage de flambeau nous laisse comprendre que le chemin a été long et difficile. Dans bien des cas, la mise en place de l’Eglise locale au Gabon s’est souvent avérée plus évidente dans les dires que dans les faits. Contrairement à une certaine historiographie édifiante et apologétique habituée à nous présenter la création du clergé local comme une volonté héroïque et sans conditions des missionnaires, les sources nous indiquent plutôt que les indigènes, avec la première génération de prêtres gabonais ont été des agents précieux dans cette entreprise. La splendide croissance de l’Eglise catholique au Gabon dès le milieu du XXè siècle a été couronnée par l’élévation de l’ancien vicariat en diocèse autonome en 1958 et l’ordination de plusieurs évêques nationaux, formant désormais la hiérarchie locale. En quelque temps, l’Eglise catholique connaissait un développement rapide. Cela était un fait remarquable à tous points de vue, même si en réalité des problèmes cruciaux persistent. Si on considère l’épiscopat de certains nationaux comme un fait indéniable de la croissance de l’Eglise, il ne faut cependant pas oublier d’autres faits comme l’augmentation du nombre de circonscriptions ecclésiastiques, la croissance du nombre de membres autochtones du clergé, de séminaristes et de candidats dans les instituts de vie consacrée, sans omettre l’extension progressive du réseau de catéchistes et de laïcs, dont on sait le rôle dans la diffusion de l’évangile parmi les population gabonaises. Certes, les sources nous décrivent une évolution progressive de l’Eglise locale, mais elles nous présentent aussi une Eglise face à un certain nombre de dangers. Dès 1970, on assiste à des problèmes liés aux revendications de plusieurs clercs locaux. Au début des années 80, c’est face à une Eglise parsemée de difficultés diverses que Sa Sainteté Jean Paul II rend visite en 1982.

  • Titre traduit

    The Roman catholic church in Gabon. From the missionary company to the implementation of a local church 1844 - 1982


  • Résumé

    The birth of the local churches in Africa is unquestionably the first work of brave sometime made lose interest missionaries. The setting of the first social and Christian structures is here to show it. Concerning Gabon, Father Jean Remy Bessieux and his several successors enjoyed this priviledge. In short; average or long term, the christian missions had to leave the place to an autochthonous organization. However, an attentive reading of this passage of torch lets us understand that the road was long and difficult. In many case, the setting of the local church in Gabon often turned out more evident in the statements than in the facts. Contrary to a certain edifying and apologetic historiography which used to show the creation of the local clergy as a heroic will, and without any conditions from the missionaries, sources rather point out that the native have been some very precious factors in this enterprise with the first generation of Gabonese priests. The magnificent growth of the Roman Catholic Church in the Gabon from the middle of the XXth century was crowned by the rise of the former vicariate in autonomous diocese in 1958 and the ordination of several national bishops, forming henceforth the local hierarchy. From all sides, it appeared as a remarkable fact, even if some crucial problems are persisting. If one considers the episcopate of some native as an unmistakable fact of the growth of the church, you should not however forget the other facts as the increase in the number of aboriginal members of clergy, of seminarists and candidates in the institutes of consecrated life. Moreover, one should not omit the progressive expansion of the catechists and laics, of which have knows the role mattering in the broadcasting of the gospel among the Gabonese peoples. Indeed sources are describing a progressive evolution of the local church, but also show a church facing a certain number of dangers. From 1970, we attend problems connected to the demands of several local clerks. In the beginning of the 80s, it is in front of one church strewed with diverses difficulties that his Holiness, Jean Paul II visits in 1982.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.