Aménagement urbain durable, vodoun et lieux de mémoire

par Mélaine Bertrand Poda

Thèse de doctorat en Géographie et aménagement urbain

Sous la direction de Dominique Badariotti.

Soutenue en 2011

à Pau .


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est de s’interroger sur les liens unissant les patrimoines matériel et immatériel en vue de leur intégration dans les projets d’urbanisme et d’aménagement durable des territoires. Elle propose à cet effet une clarification de la notion qui permet d’en montrer le caractère extensible. Le concept de patrimoine a subi plusieurs mutations, à tel point qu’il est devenu aujourd’hui « nomade » comme l’écrit justement Françoise Choay dans son ouvrage intitulé « l’Allégorie du patrimoine ». A l’heure du développement durable, l’homme ou encore le sujet moderne, qui entretient un rapport intrinsèque à son lieu de vie, doit être l’acteur principal dans la sélection patrimoniale et tout son caractère polymorphe. Le cas de la religion Vodoun au Bénin, pratiquée par plus de 75% de la population, et qui, a permis également en grande partie la structuration des lieux de mémoire liés à la traite et de l’esclavage est très illustratif pour notre étude. En partant d’observations de terrain et de résultats d’enquêtes, analysées statistiquement par les méthodes univariée, bivariée et multivariée(AFCs), nous avons identifié dans l’urbanisme actuel, les traces de ces lieux de mémoire, profilé les habitants dépendant de ces lieux et analysé leur position par rapports aux éléments patrimoniaux présents. Les résultats obtenus permettent une meilleure connaissance des patrimoines au niveau de la recherche en sciences humaines et sociales mais aussi d’une meilleure intégration de ceux-ci dans les projets d’urbanisme et d’aménagement urbain durable de nos jours


  • Résumé

    The objective of this thesis is to examine the links between the tangible and intangible heritage for their integration into urban planning and sustainable management of territories. It therefore proposes a clarification of the concept which allows to show its extensibility. The concept of heritage has undergone several changes, to such an extend that it has become today "nomad" as written by Françoise Choay precisely in her work entitled "The Allegory of Heritage". At the time of sustainable development, man or modern subject, who maintains an intrinsic connection to his place of life, should be the main actor in heritage selection and all its varied forms. The case of Voodoo religion in Benin practised by over 75% of the population, and which has also largely allowed the structuring of memorial sites related to trafficking and slavery is very illustrative for our study. Starting with field observations and survey results, statistically analyzed by univariate, bivariate and multivariate methods (AFCs), we identified in current planning, the traces of these places of memory, we profiled the inhabitants depending on this places and we analyzed their position in relation to present heritage elements. The results obtained allow a better understanding of heritage in terms of research in the Human and Social sciences as well as better integration of these projects in urban plannings and sustainable urban development today

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (457 p.-[7] f. de pl.)
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. 391-424

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.