Contribution de la biologie moleculaire à l’étude des vecteurs de la leishmaniose : A propos de deux études : Bandiagara (Mali) et Kabylie (Algerie)

par Zohra Berdjane-Brouk

Thèse de doctorat en Parasitologie. Mycologie

Sous la direction de Arezki Izri.

Soutenue en 2011

à Paris 13 .


  • Résumé

    Les leishmanioses sont des affections parasitaires cutanées et/ou viscérales dues à des protozoaires Flagellés du genre Leishmania. Elles sont transmises à l’homme par la piqûre des phlébotomes (Diptera: Psychodidae) appartenant aux genres Phlebotomus (Ancien Monde) et Lutzomyia (Nouveau Monde). L’identification des vecteurs et des hôtes réservoirs joue un rôle clé dans les études épidémiologiques. Dans ce travail, nous nous sommes intéressés à l’identification des vecteurs de Leishmania dans deux foyers distincts, le foyer endémique de leishmaniose viscérale à L. Infantum en Kabylie (Algérie) et le foyer de leishmaniose cutanée zoonotique à L. Major à Bandiagara (Mali). Les phlébotomes capturés dans les deux foyers sont morphologiquement identifiés et les femelles suspectées infectées sont disséquées et examinées à frais sous loupe binoculaire et microscope à la recherche de promastigotes, puis analysées moléculairement par séquençage direct d’un fragment de la séquence du gène ITS2. P. (P. ) duboscqi, Sergentomyia (S. ) darlingi et P. (L. ) longicuspis femelles ont été trouvées infectées avec de l’ADN de L. Major à Bandiagara et de l’ADN de L. Infantum en Kabylie. De plus, l’ADN de sang humain est amplifiée à partir de S. Darlingi trouvée infectée avec de l’ADN de L. Major. Ces observations viennent s’ajouter aux données de la littérature sur le rôle vecteur des espèces de phlébotomes identifiées et permettent d’incriminer de nouvelles espèces dans la transmission des leishmanioses, notamment S. Darlingi, jamais incriminée jusque-là. L’apport de la biologie moléculaire dans l’identification des vecteurs de leishmaniose est discuté.

  • Titre traduit

    Study of leishmaniases vectors using molecular biology. About two studies conducted in Bandiagara (Mali) and Kabylie (Algeria)


  • Résumé

    Leishmaniases are diseases that range in severity from skin lesions to fatal systemic infection, caused by flagellate protozoa of the genus Leishmania. They are transmitted to humans by the bite of sandflies (Diptera: Psychodidae) of the genera Phlebotomus (Old World) and Lutzomyia (New World). Identification of vectors and reservoir hosts are more important in epidemiological studies. The aim of the present study was to identify the vectors of leishmaniasis in two endemic focuses, (i) zoonotic cutaneous leishmaniaisis focus due to Leishmania major in Bandiagara (Mali) and (ii) cutaneous and visceral leishmaniasis focus caused by Leishmania infantum in Kabylia (Algeria). Sandflies collected from the both focuses were morphologically identified; the females alive were examined for research the promastigotes. The remaining of sandfly females were morphologically identified and tested by direct sequencing of a fragment of Leishmania ITS2 sequence. P. (Phlebotomus) duboscqi, Sergentomyia (Spelaeomyia) darlingi and P. (Larroussius) longicuspis females were found infected with the DNA of L. Major in Bandiagara and L. Infantum in Kabylia respectively. In addition, human DNA was amplified in S. (Spelaeomyia) darlingi found infected with L. Major DNA. Our observations added to the literature data on the role vector of sandfly species proved and those incriminated in the transmission of leishmaniasis, particularly S. Darlingi which has never been suspected so far. The contribution of the molecular biology to identify the leishmaniasis vectors is discussed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (145 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 143-145

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH 2011 049
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.