Le fonctionnement de la néologie sémantique

par Soundous Ben Hariz Ouenniche

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Salah Mejri.

Soutenue en 2011

à Paris 13 .


  • Résumé

    La néologie sémantique se manifeste et se réalise à travers l’emploi inédit d’une unité lexicale. Nous parlons de ce fait d’emploi néologique ou d’emploi déviant dans la mesure où ces derniers ne répondent pas à une certaine norme lexicographique. Nous partons du postulat que chaque emploi véhicule un sens particulier. Ainsi tout changement de sens sera corrélé par voie de conséquence à un changement dans son schéma d’argument. Notre objectif est de présenter des outils suffisamment pertinents pour décrire le fonctionnement de ces emplois déviants et ce à travers les trois fonctions primaires : la fonction prédicative, argumentale et actualisatrice. Nous puisons ces outils dans la syntaxe et dans ses différentes propriétés qui en découlent ainsi que dans la sémantique et dans les différents niveaux de description qui la structurent. Les constructions transitives et intransitives, à titre d’exemple, constituent un bon critère formel pour la reconnaissance des emplois déviants. C’est l’ellipse ou au contraire l’ajout de l’objet qui constitue le foyer de cette déviance : « Il assure. », « Ça craint. », « Il éternue des interjections. », etc. , constituent des exemples représentatifs. Il en est de même pour l’absence de la préposition dans la construction transitive indirecte : « Le Bayern de Munich jouera demain l’Ajax d’Amsterdam. ». Mais la déviance ne se situe pas uniquement à ce niveau. Le principe de recatégorisation structurelle ou sémantique constituent aussi un critère de déviance. En effet, le passage d’une fonction à l’autre, d’une classe ou d’un trait sémantique à l’autre rend compte des emplois potentiellement néologiques. Les mécanismes tropiques, comme la métaphore et la métonymie, prennent ici toute leur importance. Au vue de tout ce que nous avons analysé dans notre travail, nous sommes en mesure d’affirmer qu’il existe une échelle de néologicité : tous les emplois répertoriés ne sont pas déviants au même degré.

  • Titre traduit

    The semantic neology functioning


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (293 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 273-289

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2011 013
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.