Castrer avant de se faire castrer : relation névrotique entre père et fils

par Lina Kouba

Thèse de doctorat en Psychopathologie

Sous la direction de Marianne Baudin.

Soutenue en 2011

à Paris 13 .


  • Résumé

    Bernard avait une image de perdant de lui – même. Il a commencé à refuser toute interaction avec la famille et la société. Il s’isolait. Il doutait de son identité sexuelle. Il a fait une dépression. De la vérité. Il s’est réfugié au couvent. Il est devenu psychosomatique. Amine, de peur de masculinité excessive et agressive, a trouvé refuge dans la féminité, ses réactions incontrôlables l’ont conduit en prison. Il est devenu délinquant. Ces trois personnes sont des jeunes gens qui souffrent dune relation névrotique, angoissante et qui cachent plusieurs sentiments ambivalents avec leur père. Mais, les pères, aussi, ont une histoire intéressante avec leur propre père et ainsi de suite, d’une génération à l’autre la problématique s’amplifie. La relation père / fils est une relation ambivalente : rapport de force, de rivalité, d’agressivité, de peur, d’angoisse et en même temps d’amour, de fierté et de soutien. Que cache cette giboulée de sentiments très forts, et en même temps très expressifs ? Cache-telle une relation névrotique perverse et incestueuse ? Pourquoi le père a-t-il peur de son fils spécialement de l’aîné ? Aussi, pourquoi le fils veut- il battre le père, qui est pour lui le bien aimé ? En quoi consiste cet enjeu de castration entre les deux ? Est-ce une problématique qui se transmet d’une génération à une autre ?si oui, sous quelle forme ?et comment cela se transmet – il ?

  • Titre traduit

    Castrated father due to fear, impotence and insecurity


  • Résumé

    Bernard had an image of himself as a loser. He started refusing any interaction with the family and the society. He isolated himself, and had doubts about his sexual identity. He suffered from a depression. Karl devoted his youth to trying to find the Father and the truth. He took refuge in a monastery. He became psychosomatic. Amine, for fear of excessive and aggressive masculinity, hid behind femininity. His uncontrollable reactions lead him to prison. He became an offender. The three are young people who suffer from neurotic, harrowing relations, and hide several ambivalent feelings towards their fathers. But the fathers themselves have an interesting story with their fathers too and so on, from a generation to another the issue develops and gets worse. The relation father-son is an ambivalent one: a relation of force, rivalry, pride and support. What does this shower of very strong, yet very expressive feelings hide? Does it hide a perverted neurotic and incestuous relationship ? Why does the father fear his son especially his eldest? Also, why does the son want to beat his father who is for him the beloved ? What does this castration issue consist of ? Is this an issue that is passed from a generation to another ? If yes, in which form ? And how is this passed on?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (325 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 218-225

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2011 017
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.