Champ culturel dans la construction de la vie psychique du tout-petit : Recherche à partir des observations de bébé au Vietnam

par Marie-Eve Hoffet-Gachelin

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Marie Rose Moro.

Soutenue en 2011

à Paris 13 .


  • Résumé

    Comment enseigner la psychopathologie clinique d'inspiration psychanalytique au Vietnam ? La psychanalyse constitue-t-elle un savoir universel sur les souffrances des individus ? La question sera abordée à partir de l'observation d'un bébé vietnamien dans sa famille selon la méthode d'Esther Bick. Les pratiques de maternages vont se révéler très différentes selon les cultures et influencer la construction de la vie psychique. Il s'avèrera utile de différencier la construction du contenant psychique qui sera posée comme universelle et l'acquisition des contenus de penser qui sont transmis par les pratiques de maternage, elles mêmes le reflet des représentations de l'individu et de l'enfant dans une société donnée. Il devient alors nécessaire d'inclure les résultats des recherches modernes en neurosciences, en éthologie ainsi qu'en psychologie du développement pour valider cette conclusion. Ces différentes recherches donnent une place aux interactions avec les personnes qui s'occupent du tout-petit. La réflexion est engagée à partir du processus de séparation d'avec la mère, qui interroge la notion d'individu au Vietnam comme en France. La recherche tend à montrer que le concept, tel que nous avons l'habitude de le présenter, n'est pas universel, qu'il contient des inflexions culturelles qui n'ont pas été reconnue jusque dans nos propres pratiques de maternage et de leurs conséquences.

  • Titre traduit

    Contribution of culture to the construction of psyche : A research based on the observation of babies in Vietnam


  • Résumé

    How can clinical psychopathology based on psychoanalytical theories be taught in Vietnam? Is psychoanalysis a universal knowledge on the sufferings of people? Those questions will be approached through the observation of Vietnamese babies, using the method developed by Esther Bick. Mothering practices appear to be rather different depending on the cultures considered and appear to influence early steps in the construction of psyche. It turned out that it was useful to make a distinction between the construction of the psychic container, assumed to be a universal process, and acquiring thinking contents, transmitted through mothering practices, the latter themselves reflecting representations of individuals and children in a given society. It then becomes compulsory, in order to validate our conclusions, to include in the approach results obtained by recent research in neuroscience, in ethology as well as in studies on the development of the mind. Those different approaches restate its proper place to interactions among people taking care of the baby. Thought is initiated after the process of parting from the mother, a process which questions the notion of individual in Vietnam as well as in France. Our research suggests that the concept of separation from the mother, as we are used to think of it, is not of universal value and contains cultural inflexions which had not been recognized as yet in our own practices of mothering and the consequences they bear on.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (284-116 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 270-276

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2011 016
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.