Les conflits commerciaux et l'organisation mondiale du commerce : l'apport de l'analyse multi disciplinaires

par Fassory Sangare

Thèse de doctorat en Sciences économiques et gestion

Sous la direction de Robert Noumen.

Soutenue en 2011

à Paris 13 .


  • Résumé

    La mondialisation de l’économie causée par le développement des échanges mondiaux, l’essor des investissements directs à l’étranger, la globalisation financière, la diminution des coûts de transport et l’usage accru des nouvelles technologies est irréversible. Cependant, elle est porteuse de conflits commerciaux entre les différends partenaires commerciaux : le conflit de la banane, de l’acier, les mesures antidumping, les subsides. Cette étude utilise diverses méthodes pour déterminer les causes des conflits puis de discuter les solutions mises en oeuvre par l’Organisation Mondiale du commerce pour atténuer l’ampleur des conflits. D’abord, la théorie des jeux s’est avérée comme une grille de lecture des conflits commerciaux internationaux, notamment à travers les exemples du dilemme du prisonnier (l’histoire la plus célèbre de la théorie des jeux) qui corrobore le raisonnement tendant à dire que l’usage de la politique commerciale stratégique et des mesures restrictives causent l’essentiel des différends (les conflits entre les Etats-Unis et l’Union Européenne). Ensuite, un modèle économétrique de type VAR a été utilisé pour évaluer l’impact négatif des conflits commerciaux sur un grand partenaire commercial (les Etats-Unis). D’où les mesures d’incitation préconisées par l’Organisation Mondiale du Commerce s’avèrent nécessaires pour rétablir un équilibre des intérêts. Les Pays disposant d’une égale capacité de négociation peuvent se faire mutuellement des menaces et des concessions jusqu’à l’obtention d’un accord. A contrario, il serait judicieux de la part des pays pauvres de former des coalitions pour accroître leur capacité de négociation. Nonobstant quelques lacunes, la procédure de règlement des conflits utilisée par l’O. M. C est plus efficace que celle de l’ancien GATT.

  • Titre traduit

    Trade disputes and world trade organization : the contribution of multidisciplinary analysis


  • Résumé

    The globalisation is based up on the development of world’s exchange, foreign direct investments, financial development and intensive utilisation from news technologies of information and communication. Nevertheless, it is provoking international trade conflicts: banana conflict, steal conflict, antidumping measures, subsides. This research uses many methodologies in order to know the origins of trade wars, then to discuss the judicial solutions chosen by World Trade Organization for toning down the rise of commercial conflicts. Games theory (prisoner’s dilemma) appears like an appropriate tool for explaining trade wars particularly when States use commercial strategic policy and protectionism’s measures. We also used an econometrics model (VAR MODEL) for an assessment: it reveals that trade wars infer negative impacts on United States economy. World Trade Organization disputes settlement mechanism is so efficient than the old GATT’s procedure. Equally, States must negotiate during the conflict in order to find a good agreement. This solution corresponds to Nash equilibrium. When the power of negotiation is the same, two big countries can take mutually retaliation measures before to conclude an agreement. But poor’s countries should build a coalition for defending their interests.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 275-286

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2011 032
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.