Inégalités de genre et inégalités sociales dans les usages de drogues en France

par Stéphane Legleye

Thèse de doctorat en Santé publique

Sous la direction de Nearkasen Chau et de Patrick Peretti-Watel.

Soutenue le 17-11-2011

à Paris 11 , dans le cadre de École doctorale Santé publique (2000-2015 ; Paris) , en partenariat avec Troubles du comportement alimentaire de l'adolescent (laboratoire) et de Troubles du comportement alimentaire de l'adolescent (laboratoire) .

Le président du jury était Denis Hémon.

Le jury était composé de Denis Hémon, Pierre Fossati, Pierre Chauvin, Isabelle Niedhammer.

Les rapporteurs étaient Pierre Fossati, Pierre Chauvin.


  • Résumé

    Les usages de produits psychoactifs contribuent fortement aux inégalités sociales de santé et sont aussi inégalement distribués suivant le sexe. En utilisant des enquêtes en population générale et adolescente, ce travail montre que les écarts de consommations d’alcool, de tabac, de cannabis et d’autres drogues illicites entre hommes et femmes varient suivant le milieu social, la génération de naissance, le statut scolaire et professionnel et les conditions de travail. Parmi les adolescents, les écarts de consommations entre garçons et filles dépendent moins du milieu social qu’à l’âge adulte, mais les risques d’expérimenter puis de progresser vers des usages fréquents ou problématiques en dépendent au contraire fortement. Ces résultats montrent que les différences d’usages entre hommes et femmes sont des différences de genre, socialement construites et en lien avec le système des inégalités sociales ; ils présentent également quelques déterminants des trajectoires d’usages de drogues.

  • Titre traduit

    Gender inequalities and social inequalities in drug use in France


  • Résumé

    Licit and illicit drug consumptions are strong contributors to the social inequalities in health, but they are also unevenly distributed among men and women. Using general population and adolescent surveys, this work shows that the differences between men and women in alcohol, tobacco, cannabis and other illicit drugs vary according to the social position, age and birth cohort, occupational and school status as well as according to working conditions. Among adolescents, the variation of the differences between boys and girls with the family socio-economic status are rather low, but the affluence of the family is a key factor for experimenting alcohol and drugs whereas it lowers the risk of transition to frequent and problematic drug use. These results show that the differences in drug use between men and women are gender differences, socially constructed and linked with the system of social inequalities; they also point out some key determinants of the drug use trajectories.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud 11. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.