Les determinants psychologiques de la planification des transitions psychosociales : vers une approche dispositionnelle

par Virginie Demulier

Thèse de doctorat en Sciences du Sport, de la Motricité et du Mouvement Humain

Sous la direction de Christine Le Scanff et de Yannick Stephan.


  • Résumé

    L’adaptation aux transitions psychosociales dépend essentiellement de la planification de ces phases. Cependant, de nombreux individus ne planifient pas, s’exposant à des troubles psychologiques post-transitionnels. Ce travail doctoral s’intéresse, par conséquent, aux mécanismes sous-tendant la planification des transitions psychosociales et tente ainsi d’expliquer les différences interindividuelles en termes de planification. Plus précisément, nous soutenons la thèse selon laquelle les variables dispositionnelles déterminent les processus explicatifs de la planification des transitions psychosociales. Bien que les traits de personnalité soient liés aux réactions et à l’adaptation aux transitions psychosociales, la littérature n’évalue pas ou peu le rôle de la personnalité dans les processus de planification. En se basant la Théorie du Comportement planifié (Ajzen, 1991), le modèle de Beehr (1986), la Théorie Sociocognitive des Carrières (Lent, Brown, & Hackett, 1994) et le modèle en cinq facteurs de la personnalité (Digman, 1990), ce travail a pour objectif d’identifier les variables dipositionnelles en tant que les facteurs explicatifs de la planification des transitions psychosociales. Il atteste que les variables sociocognitives contribuent à la planification de l’arrêt de la carrière sportive de haut niveau (étude 1). Les traits de personnalité influencent l’âge planifié de départ à la retraite professionnelle (étude 2). De plus, le Caractère Consciencieux contribue à la planification de la carrière professionnelle future des athlètes de haut niveau actifs (étude 3). Enfin, les traits de personnalité prédisent la planification de la carrière future parmi les étudiants de première année de Licence (étude 4). Ce projet permet donc de mettre en évidence la personnalité en tant que déterminant de la planification des transitions psychosociales et apporte, par conséquent, des éléments de compréhension des différences interindividuelles de planification des transitions psychosociales. Finalement, ce travail doctoral atteste de la nécessité d’individualiser la prise en charge afin de mieux préparer les individus en vue de la transition.

  • Titre traduit

    Psychological determinants of psychosocial transition planning : a dispositional approach


  • Résumé

    Post-transitional adaptation depends on transition planning. However, many people do not plan ahead, exposing themselves to psychological distress following the transition. Thus, this doctoral project thus focuses on mechanisms underlying transition planning and attempts to explain individual differences in terms of planning. More precisely, we support the thesis that dispositional variables determine the processes that explain transition planning. Although personality traits are linked to reactions and adaptation to transition, research evaluating the role of personality in transition planning is lacking. Based on the Theory of Planned Behavior (Ajzen, 1991), Beehr’model (1986), the Social Cognitive Career Theory (Lent, Brown, & Hackett, 1994) and the Five Factor Model (Digman, 1990), this doctoral project aims to identify personality factors explaining psychosocial transition planning. It demonstrates that sociocognitive variables contribute to retirement planning from elite sport (study 1). Personality traits influence the planned retirement age from work (study 2). In addition, conscientiousness contributes to career planning among elite athletes through career goals and self-efficacy (study 3). Finally, personality traits predict career planning amongst students (study 4). Overall, this project contributes to highlighting personality traits as determinants of sociocognitive mechanisms of transition planning and further provides a better understanding of processes underlying individual differences in psychosocial transition planning. Finally this doctoral project demonstrates the need to individualize support to better assist individuals in transition preparation.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud 11. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.