Vers un nouveau paradigme planétaire en matière de développement ? Contribution à l'histoire du droit international et du développement

par François Roch

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de Daniel Dormoy.

Le président du jury était Frédéric Ramel.

Le jury était composé de Thierry Bourgoignie.

Les rapporteurs étaient Mario Prost, Daniel Turp.


  • Résumé

    L’histoire du développement a été marquée par deux grandes révolutions. La révolution néolithique a fait passer l’humanité d’une économie paléolithique organisée autour de la chasse, de la pêche et de la cueillette à une économie néolithique basée sur l’agriculture et l’élevage. Cette première révolution planétaire est caractérisée par le passage d’un mode de vie nomade à un mode de vie sédentaire; lui-même conduisant à terme à la naissance des premières civilisations de l’Antiquité. La révolution industrielle, deuxième révolution planétaire, constitue une seconde rupture. Cette révolution se caractérise par le passage d'une société à dominance agraire à une société à dominance industrielle et urbaine.Dans un contexte de crise globale, qui s’apprécie notamment à l’aune de l’échec patent desOMD, nous posons l’hypothèse d’une troisième révolution planétaire en devenir dont l’ampleur pourrait être comparable aux deux précédentes. Depuis la révolution industrielle, lemonde a connu une croissance économique et démographique sans précédent; entraînant certes des progrès notoires, mais aussi un accroissement exponentiel de son empreinteécologique. À travers l’étude des principaux paradigmes contemporains du développement,nous avons décidé de revisiter prospectivement le modèle onusien. Au carrefour des divers modèles nationaux, l’ONU constitue, nous semble-t-il, le lieu le plus approprié pour aborder cette question. Enfin, dans la mesure où derrière la présente crise globale se cache une crise écologique profonde, nous considérons que le prochain paradigme qui émergera sera, pour les raisons que nous exposons, le fruit d’une dialectique entre les modèles anthropocentriste et biocentriste.

  • Titre traduit

    Towards a new planetary paradigm for development ? Contribution to the history of international law and development


  • Résumé

    The history of development was marked by two great revolutions. The Neolithic revolution has seen humanity passed of an economy organized around Paleolithic hunting, fishing andgathering to a Neolithic economy based mainly on agriculture and livestock. The first planetary revolution is characterized by the transition from a nomadic to a sedentary lifestyle;himself eventually leading to the birth of the first civilizations of antiquity. The Industrialrevolution, the second planetary revolution, is a second major break in development history.This revolution is essentially characterized by the transition from a predominantly agrariansociety to a predominantly industrial and urban.Against a backdrop of global crisis, including appreciating in terms of the obvious failure ofthe MDGs, we hypothesize a third planetary revolution with a magnitude that could becomparable to the previous two. Since the beginning of industrial revolution, the world hasexperienced an economic and population growth unprecedented, certainly at the origin ofsignificant progress, but also an exponential increase of its ecological footprint. Through thestudy of major contemporary paradigms of development, we prospectively decided to revisitthe UN model and framework. At the crossroads of different national models, the UN is themost appropriate place to address this issue. Finally, since behind this global crisis lies aprofound ecological crisis, we believe that the next paradigm that will emerge, for reasonsthat are set, is going to be the result of a dialectic between anthropocentric models, on onehand, and biocentric models, on the other hand.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud 11. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.