Asset seeking foreign direct investment : the role of lead users

par Noha Ahmed Ibrahim El-Demery

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Adel Ben Youssef.

Le président du jury était Alain Rallet.

Le jury était composé de Fabrice Le Guel.

Les rapporteurs étaient El Mouhoub Mouhoud, Hatem M'Henni.

  • Titre traduit

    L'investissement direct étranger à la recherche d'actifs : le rôle des utilisateurs à l'avant-garde du marché


  • Résumé

    La littérature de l’IDE à la recherche d’actifs ignore le rôle des utilisateurs à l’avantgardedu marché («lead users»). La thèse, à travers deux modèles de théorie des jeux,montre l’impact des «lead users» sur l’arbitrage entre l’IDE et l’exportation. Touteschoses égales par ailleurs, selon le 1er modèle, l’IDE est plus profitable dans uneinnovation poussée par l’offre, pour apprendre sur les besoins avancés des «lead users»,mais plus élevé est le risque de spécification erronée du produit par rapport aux besoinslocaux. La probabilité de spécification erronée augmente avec la radicalité de latechnologie et la différence entre l’environnement d’usage des deux pays. Selon le 2èmemodèle, le «lead user» révélant son innovation attire l’IDE en augmentant laconnaissance tacite incorporée dans l’innovation. Pour pousser l’investisseur àdévelopper l’innovation, le «lead user» maximise la généralité de l’innovation et sacomposante tacite. Si la multinationale a un niveau élevé d’actifs spécifiques, unarrangement l’avantagera par rapport à ses concurrents potentiels. Pour un équilibre dePareto, l’investisseur maximise l’amélioration qu’il apporte à l’innovation et privilégiele «lead user» par rapport aux autres utilisateurs. En Egypte, des obstacles interviennententre la volonté d’adopter la technologie de l’information et de la communication (TIC)et son adoption effective. Des filiales intégrées dans les réseaux d’innovation locauxcontribuent à la réduction de la fracture numérique liée à l’usage. Les entretiens avec lesresponsables du gouvernement électronique montrent que le gouvernement voulantdiffuser les TICs peut devenir un «lead user» innovateur.


  • Résumé

    Literature on asset seeking foreign direct investment (FDI) ignores the role of the hostcountry’s lead users. The thesis through two game theoretic models shows the impact oflead users on FDI decision versus exports. All other things equal, the 1st model proposesthat, FDI is more profitable in a technology push innovation, in order to learn about leadusers’ advanced needs, the higher the risk of product misspecification relative to localneeds. The probability of misspecification increases in the radicalness of the technologyand in the difference in the use environment between the two countries. The 2nd modelstudies the impact of lead users’ innovation. All other things equal, lead users whoreveal their innovation attract FDI, the higher the tacit knowledge incorporated in theirinnovation. To push the foreign investor to develop their innovation, lead users shallmaximize its generality and its tacit component. If the multinational has high firmspecificassets, then an arrangement to privilege the foreign investor relative to hispotential competitors would arise. To have a Pareto optimum equilibrium, the foreigninvestor shall maximize the improvements he brings to lead users’ innovation and shallprivilege lead users relative to other users. The thesis observes Egyptian informationand communication technology sector (ICT). There are obstacles interfering betweenthe adoption decision and actual adoption. Integrated subsidiaries within localinnovation networks can play a role in reducing the digital divide related to usage.Interviews with electronic government’s executives show that the government in orderto diffuse ICT may become an innovator lead user.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DiBISO. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.