Impact discursif de la construction de l’Europe sur l’identité syndicale française

par Roland Côté

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jules Duchastel et de Benoît Habert.

Le président du jury était Jacques Beauchemin.

Le jury était composé de Jules Duchastel, Benoît Habert, Jacques Beauchemin, Marcel Cori, Dimitri Della Faille.

Les rapporteurs étaient Marcel Cori, Dimitri Della Faille.


  • Résumé

    Partant d’un contexte théorique en trois axes : sociologiques, socio discursif et analytique, la thèse s’appuie sur l’utilisation concurrente et complémentaire de quatre logiciels d’analyse textuelle et sur l’analyse de discours. Son originalité tient de sa double appartenance disciplinaire sociologique et des sciences du langage. L’hypothèse principale est que les changements de l’organisation sociale découlant de la mise en place d’institutions européennes influencent le discours et l’identité syndicale. Une analyse diachronique montre le rapport des syndicats français à la réalité européenne. Le corpus de plus d’un million de mots est dérivé des travaux de l’équipe de Maurice Tournier de l’École normale supérieure de St-Cloud durant les années 1980 et de textes contemporains tous issus des congrès confédéraux de quatre organisations syndicales françaises : CFDT, CFTC, CGT, CGT-FO. Les corpus sont partitionnés sur une base confédérale et en fonction d’une périodisation. Les hypothèses posées au départ, d’ordre lexical, sémantique ou spécifique, concernent l’expression identitaire dans le discours syndical et supposent des changements lexicaux. Les premiers résultats n’allaient pas dans leur sens, mais la posture analytique adoptée en a permis une vérification partielle. La problématique européenne n’occupe pas tout l’espace des relations professionnelles et de classes en France. Le mouvement syndical délègue son droit de représentation et de négociation au niveau européen, à la CES. La question identitaire qui émerge au niveau du discours de 1945 à 1960 a surtout un caractère national. S’en suit une recherche identitaire qui favorise l’émergence d’une identité européenne.

  • Titre traduit

    The discursive impact of the construction of Europe on French trade union identity


  • Résumé

    Starting from a tripartite theoretical context, including sociological, sociodiscursive, and analytical aspects, this dissertation relies on the concurrent and complementary use of four textual analysis software packages, as well as discourse analysis. Its originality lies in its bidisciplinary nature, drawing from the fields of sociology and the language sciences. The main hypothesis is that changes in social organization resulting from the establishment of European institutions influence discourse and trade union identity. A diachronic analysis shows the relationship of French trade unions to the European reality. The corpus of over one million words is derived from the work of the research team of Maurice Tournier at the École normale supérieure in St-Cloud undertaken during the 1980’s and from contemporary texts which are all drawn from the congresses of four French trade unions: CFDT, CFTC, CGT, CGT-FO. The corpora are partitioned according to confederation and as a function of time period. The hypotheses posited at the beginning, of a lexical, semantic, or specific nature, concern the expression of identity in trade union discourse, and they suppose lexical changes. The initial results did not necessarily support them, but the analytical posture adopted has allowed a partial verification of them. The European issue does not occupy the whole space of profession and class relations in France. The trade union movement delegates its right of representation and negotiation at the European level to the ETUC. The identity question that emerges at the level of discourse from 1945 to 1960 is primarily of a national nature. What follows is a pursuit of self-definition that favours the emerges of a European identity.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.