L’atelier du metteur en scène shakespearien et la fabrication du spectacle en Europe occidentale depuis 1945

par Laurent Berger

Thèse de doctorat en Arts du spectacle

Sous la direction de Béatrice Picon-Vallin.

Soutenue le 07-12-2011

à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) .

Le président du jury était Gérard Lieber.

Le jury était composé de Béatrice Picon-Vallin, Gérard Lieber, Mara Fazio, Georges Banu, Jean-Louis Besson, Nathalie Vienne-Guerrin.

Les rapporteurs étaient Mara Fazio, Gérard Lieber.


  • Résumé

    Ce travail s’attache à identifier et à décrire les principaux processus, outils et concepts de la mise en scène théâtrale shakespearienne à partir de l’étude d’environ 200 spectacles créés en France, Angleterre, Allemagne, Italie ou Espagne après 1945. Un premier mouvement présente le contexte historique de la mise en scène de Shakespeare et les filiations et influences artistiques qui s’y développent, pour voir en quoi elles conditionnent les créations individuelles. Le deuxième mouvement décrit différents aspects de la notion de matériau shakespearien pour en montrer la richesse et la pertinence dans la pratique théâtrale, et pose l’hypothèse d’une analogie forte entre les caractéristiques de ce matériau et celles de la mise en scène en général. Le troisième mouvement s’intéresse au rapport entre interprétation de la pièce et conception du spectacle, et aux différents phénomènes de projection qui permettent de passer de la dimension imaginaire du spectacle à sa matérialisation scénique. Le quatrième mouvement pénètre la dynamique de la répétition et la décrit à partir de trois de ses modalités, rehearsal, Probe et répétition, qui fonctionnent à la fois conjointement et sur des régimes propres. Le large éventail de techniques et de points de vue artistiques explorés montre le potentiel multiple des approches pour chacun des processus de fabrication du spectacle, et permet enfin de tracer les contours d’une théorie globale de la mise en scène unissant tous ces processus dans une dynamique qui se déploie nécessairement sur plusieurs niveaux de façon simultanée, comme l’énergie du matériau shakespearien.

  • Titre traduit

    The Shakespearean director’s workshop and the making of the production in Western Europe from 1945


  • Résumé

    This works seeks to identify and describe the key processes, tools and concepts of the theatrical mise en scène of Shakespeare from the study of about 200 different productions in France, England, Germany, Italy and Spain after 1945.The first movement presents the historical context of the staging of Shakespeare and the artistic filiations and influences that exist in it, to see how they condition the individual creativity. The second movement describes different aspects of the notion of Shakespearean material to show his power and relevance in theatrical practice, and assumes there is a strong analogy between the characteristics of this material and those of the mise en scène in general . The third movement is interested in the relationship between interpretation of the play and conception of the production, and in the various phenomena of projection that transform the imaginary dimension of the play in its stage realization. The fourth movement enters the dynamics of rehearsal and describe them using three concepts, rehearsal, Probe, and répétition, which work together but each with its own regime.The wide range of technical and artistic points of view exposed show the multiple potential of possible approaches to each of the process of the mise en scène, and finally allows to outline a comprehensive theory of the staging unifying all these processes in a dynamic that necessarily develops in several levels simultaneously connected, just as in the Shakespearean material.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.