Représenter le présent : formes et fonctions de "l’actualité" dans le théâtre d’expression française à l’époque des conflits religieux (1554-1629)

par Charlotte Bouteille-Meister (Bouteille)

Thèse de doctorat en Arts du spectacle

Sous la direction de Christian Biet.

Soutenue le 06-10-2011

à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) .


  • Résumé

    Le théâtre ne choisit pas nécessairement le détour pour représenter le temps présent des spectateurs. Souvent négligée voire méprisée par la critique, la mise en scène directe de l’actualité propose pourtant un terrain d’étude fécond du regard que les individus d’une époque portent sur leur existence dans le temps. Vecteur privilégié de la polémique orchestrée par les catholiques et les protestants à l’époque des conflits religieux, le théâtre d’actualité mêle toutes les formes et tous les héritages pour proposer à son public une vision à la fois divertissante et tranchée du présent, propre à conforter la communauté spectatrice dans ses positions. Les formes et les fonctions de ce théâtre évoluent cependant à mesure que l’opposition religieuse se déplace du terrain théologique au terrain politique, et à mesure que l’espoir d’une conciliation laisse place au conflit armé. À la vision eschatologique du théâtre d’actualité protestant qui voit dans le présent une annonce de l’imminente fin du monde et à la tentative désespérée du théâtre d’actualité valois de maintenir la fiction d’un présent doré de concorde succède le constat d’un présent de fer, qui fait de la scène le reflet sanglant d’une actualité particulièrement violente, convoquant son public à l’action. La paix de compromis établie par l’édit de Nantes et le devoir d’oubli qu’elle impose substitue à cet horizon pragmatique un horizon mémoriel : la représentation du présent sur la scène devient un enjeu de « souvenance », alors que se met en marche la légendarisation de l’action pacificatrice de la monarchie bourbonienne.

  • Titre traduit

    Performing the Present : Forms and Functions of Topicality in French-speaking Theatre during Wars of Religion (1554-1629)


  • Résumé

    Displaying contemporaneous events on the theatre stage does not necessarily need to involve mythological or historical transposition. Often neglected or even despised by theatre critics, the representation of contemporaneousness, however, offers a particularly fertile field of study when it comes to analysing how individuals reflect on their own existence in Time.During times of religious conflict in Europe, both Catholics and Protestants alike used the stage as a powerful vehicle to stir controversy; situated at the crossroads between multiple forms and influences, theatre can provide its public with a re-presentation of present time both entertaining and critical, designed to strengthen a community’s actual and intellectual unity. What is more, forms and functions of “topicality” on stage evolve and develop further as religious conflict shifts from the theological to the political battleground and hope for reconciliation is overshadowed by escalating armed conflicts.Whilst Protestant topical theatre finds numerous concurrent signs of the imminent end of the world, the topical theatre created and represented at the Catholic Valois court tries desperately to maintain the illusion of a Golden Age of concord; soon thereafter, however, an Age of Iron is acknowledged, in which theatre reflects the violence and bloodthirstiness of its time and calls on the audiences to take action. When the compromise of the edict of Nantes imposes peace and amnesty, this pragmatism is substituted by a drive towards memorialisation: performing the present on stage becomes a matter of remembrance, at a time when the Bourbon monarchy tries to turn the recent past into a legend.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.