Des professeurs d'école aux prises avec des activités technologiques à l'école élémentaire : contribution à une clinique du rapport au savoir technologique d’enseignants

par Jean-Pierre Lo Bello

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Claudine Blanchard-Laville.

Le président du jury était Joël Lebeaume.

Le jury était composé de Claudine Blanchard-Laville, Joël Lebeaume, Bernard Pechberty, Jean-Luc Rinaudo, André Sirota.

Les rapporteurs étaient Bernard Pechberty, Jean-Luc Rinaudo.


  • Résumé

    La thèse porte sur un après-coup singulier au cours duquel quatre enseignants évoquent l’itinéraire qu’ils ont suivi pour développer des activités technologiques à l’école élémentaire. Ces activités sont décrites à la fois par le discours prescriptif des programmes, par les références sociotechniques de référence (J.L. Martinand 1982) mais aussi par les enseignants eux-mêmes. Leur mise en place est marquée par des questions de conception préalable d’objets porteurs de solutions techniques appropriées à un projet de fabrication. C’est dans le contexte théorique de l’approche clinique du rapport au savoir que je m’attache à comprendre une de ses modalités qui est le rapport au savoir technologique. C’est ce rapport singulier, lié à l’économie de la polyvalence des maîtres du premier degré, mais aussi du cadre sociétal où se déploient les techniques, que j’ai choisi d’explorer au travers d’entretiens cliniques. En choisissant une perspective clinique qui privilégie les phénomènes inconscients, je m’efforce d’étudier les mouvements d’intériorisation, d’identification et de distance à l’objet technologique d’enseignement. La mise en place de ces activités, constitue selon moi, un évènement professionnel qui mobilise les ressources créatrices de l’enseignant, mais éclaire dans le même temps des éléments psychiques déposés en lui au cours de son histoire et restés en suspens ou énigmatiques. Ce processus décrit ici pourrait permettre, pour peu qu’il soit élaboré, de renforcer le soi professionnel et les capacités de changement individuel ou collectif.

  • Titre traduit

    Teachers dealing with technological activities in primary schools : contribution to a clinical approach of teachers' technological knowledge


  • Résumé

    The present thesis aims at presenting a unique approach where four teachers evoke the itinerary they have followed to develop technological activities in primary schools. These activities are described by the description of the programs, by social-technical references (J.L. Martinand 1982) but also by the teachers themselves. Their setting up is linked to preliminary questions of conception and also to the research of technical solutions. My aim is to understand one of the modalities of the clinical approach of the relation to the knowledge, that is to say, the relation to the technological knowledge. By clinical interviews I chose to discover this single relation which is linked to the economy of the flexibility of primary school teachers, but also to the social law where these techniques are displayed. By choosing a clinical view that favours unconscious phenomena, I am trying to study the motion of expression, identification, and the distance to the technological object of teaching. In my opinion, the presentation of these activities, like others, constitutes a professional event that mobilizes the creative resources of the teacher, but also enlightens the psychic elements in him that remained in suspense or enigmatic. This process described here could be, if it is developed, renforce the professional identity and the abilities of individual or collective change.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.