Impact de l’introduction d’options sur la dynamique et l’efficience informationnelle des marchés supports : Le cas des actions françaises cotées sur Euronext-Liffe

par Rim Tekaya

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Catherine Bruneau.

Soutenue le 27-09-2011

à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) .


  • Résumé

    Nous analysons dans cette thèse le pouvoir de contribution du marché d’options à l’efficience informationnelle et à la stabilité du marché des actions françaises cotées sur Euronext-LIFFE pour la période 1996-2006.Nous nous proposons, en outre, de définir dans quelle mesure la fusion d’Euronext avec le Liffe en 2002 et les conditions macroéconomiques de 1996-2006, influencent cette contribution.L’étude de l’introduction d’options sur les caractéristiques des actions met en évidence, (i) l’absence d’impact aussi bien sur la volatilité que sur le risque systématique des actions mesuré par le bêta, (ii) un effet prix négatif qui reste statistiquement non significatif dans la majorité des séances, (iii) une hausse significative du volume, (iv) une baisse de la fourchette de prix. La modélisation VAR montre que l’introduction de l’option ne renforce l’ajustement du volume par rapport à la volatilité des actions significativement qu’au seuil de 10%. En outre, la proportion des agents informés sur le marché des actions n’est pas plus importante à la suite de la création d’options.La modélisation Log-ACD (Autoregressive Conditionnel Duration) augmentée par l’introduction de la liquidité comme variable explicative ne détecte aucun effet de l’introduction de l’option sur le renfort informationnel des actions.Par ailleurs, notre étude met en évidence que l’objectif du marché d’options est la couverture (respectivement la spéculation et/ou arbitrage) en période de forte volatilité (respectivement faible). La fusion d’Euronext avec le Liffe en 2002 n’introduit pas de changement significatif au niveau de l’amélioration du processus d’ajustement des prix aux nouvelles. Le résultat global de l’absence d’effet de l’introduction de l’option sur les actions, s’explique par le trading fondé, actuellement en France, sur la volatilité. Ce qui amenuise le pouvoir prédictif des options.

  • Titre traduit

    The impact of option listing on the underlying stock dynamic and efficiency : French stock market Euronext.Liffe


  • Résumé

    We investigate the impact of option listing on the underlying stock dynamics and the informational efficiency of the stock market, using data from the French Euronext Paris stock market about new option listing that occurred over the period 1996 – 2006. We take into account the implementation of a new trading system after the Euronext merger with the Liffe market in 2002 and the macroeconomic changes over the period.Considering different characteristics of stocks, we observe (i) no effect on both volatility and systematic risk measured by the beta, (ii) a negative price effect, although insignificant at the majority of times, (iii) a significant rise in the volume and, finally (iv), a significant decrease in the spread bid-ask. By estimating a VAR model, we highlight a better adjustment to new information, observable jointly through contemporaneous and delayed relations between volume and volatility. However, when decomposing volatility into the contributions of informed and non-informed agents, we cannot document any migration of informed traders to the underlying stock market after option listing. We confirm the absence of impact of option listing on the underlying stock pricing efficiency by examining the stock price duration dynamics, using a modified Log-ACD model that accounts for liquidity captured by trade size.On the other hand, we show that in high volatility periods (low volatility periods), the option market plays a hedging role (speculation and/or arbitrage). The implementation of the new trading system after the Euronext merger with the Liffe market in 2002 appears to have no significant impact on the underlying stock. The global result about the absence impact of option listing is justified by the underlying stock’s volatility-driven trading. These strategies disturb the connection between option and underlying stock markets and the predictive power of option prices.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.