Influence des émotions sur la locomotion dirigée au cours de l’ontogenèse et chez l’enfant atteint de troubles autistiques

par Sophie Longuet

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Sylvie Vernazza - Martin.

Soutenue en 2011

à Paris 10 .


  • Résumé

    Le mouvement volontaire serait basé sur la motivation liée aux émotions. La présente thèse étudie l’influence des émotions sur la locomotion dirigée au cours de l’ontogenèse et chez l’enfant atteint de troubles autistiques. Les émotions négatives auraient une influence sur la planification (but, trajectoire) mais non sur la programmation du mouvement (paramètres locomoteurs, stratégies d’équilibre). Cette dernière, automatique, serait modifiée avec l’âge et la pathologie. Deux études de locomotion dirigée ont été réalisées : la première compare le jeune adulte avec la personne âgée, la seconde compare l’enfant atteint de troubles autistiques (autiste) avec l’enfant sain apparié selon l’âge biologique/ de développement (petit). Dans les deux protocoles, les sujets devaient marcher afin d’agir sur une variable émotionnelle (éteindre une image positive/neutre/négative ou prendre un objet positif/négatif situé face à eux, à 45° sur leur droite ou déplacé au cours du mouvement). Les résultats montrent une influence des émotions négatives sur la planification chez tous les sujets, en particulier chez le jeune adulte et l’enfant autiste. Toutefois, tous les sujets sains seraient capables d’en faire suffisamment abstraction pour répondre à la consigne. L’enfant autiste présenterait une planification altérée, indépendamment des émotions, ces dernières servant de déclencheur du mouvement. La programmation n’est pas modifiée par les émotions et relativement peu par l’ontogenèse : seuls le déséquilibre initial chez la personne âgée et les paramètres locomoteurs chez le petit et l’enfant autiste sont changés. Une locomotion dirigée faciliterait la coordination équilibre/mouvement.

  • Titre traduit

    Emotion influence on goal directed locomotion during ontogenesis and in child with autism


  • Résumé

    Voluntary movement would be based on motivation linked to emotions. The current thesis studies emotion influence on goal directed locomotion during ontogenesis and in the child with autism. Aversive emotions would have an influence on planning (goal, trajectory), but not on movement programming (locomotor parameters, balance strategies). The latter, automatic, would be modified by age and by pathology. Two studies on goal directed locomotion were realized: the first comparing the young adult and the elderly, the second comparing the child with autism (autistic) with the healthy child matched by biological / developmental age (toddler). In both experiments, the participants had to walk in order to work on an emotional variable (switching off a positive/neutral/aversive picture or taking a positive/aversive object, located in front of them, at a 45° angle on their right or being moved during movement). The results show an influence of aversive emotions on planning in all participants, particularly in the young adult and in the autistic child. However all healthy participants would be able to forget them in order to answer the given instruction. The autistic child would present altered planning, regardless of emotions, the latter being used as movement-trigger. The programming is not modified by emotions and not much by ontogenesis: only the initial unbalance in the elderly and locomotor parameters in the toddler and the autistic child are modified. A goal directed locomotion would facilitate balance/movement coordination.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (176 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.151-176

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T11 PA10-110
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.