Normes et variations de la production lithique durant le Châtelperronien : la séquence de la Grande-Roche-de-la-Plématrie à Quinçay (Vienne)

par Morgan Roussel

Thèse de doctorat en Préhistoire

Sous la direction de Eric Boëda et de Jean-Jacques Hublin.

Le président du jury était Jacques Pelegrin.

Le jury était composé de Eric Boëda, Jean-Jacques Hublin, Jacques Pelegrin, Nicole Pigeot, Gilbert B. Tostevin, Shannon P. McPherron.

Les rapporteurs étaient Nicole Pigeot, Gilbert B. Tostevin.


  • Résumé

    Aujourd’hui, les processus historiques ayant entraînés la disparition des Néandertaliens sont encore mal connus. L’étude des industries lithiques des dernières populations néandertaliennes permet alors d’appréhender les traditions techniques de ces populations. L’analyse technologique du matériel lithique de trois niveaux châtelperroniens, contenus en séquence dans la grotte de Quinçay, nous a permis d’évaluer la nature et la signification des changements du registre technique lithique châtelperronien durant un temps long. Ici, la méthode de débitage laminaire est caractéristique. C’est un débitage unipolaire de lames par séries qui suit un rythme en deux temps sur une table de débitage anguleuse. Le débitage lamellaire est assez fréquent. Exécuté, le plus souvent, sur des nucléus prismatiques à lamelles, il suit une progression du débitage qui est oblique par rapport à l’axe de symétrie du volume. L’objectif de ce débitage lamellaire est similaire à celui du Protoaurignacien : obtenir des supports de grandes lamelles Dufour. À Quinçay, la stabilité du registre technique lithique d’un niveau à l’autre indique qu’il n’y a probablement pas eu de changements au cours du temps. Ainsi, nous pouvons envisager qu’il n’y a pas eu d’évolution progressive du Châtelperronien vers le Protoaurignacien. En revanche, nous devons envisager l’influence du Protoaurignacien sur le Châtelperronien. Ces groupes ont pu être en contact sur des lieux de faible intimité sociale, comme des lieux de passage, où seuls des produits finis sont observables. De ce fait, c’est bien l’idée de l’armature de projectile et le concept de lamelles retouchées qui se serait diffusée d’un groupe à l’autre.

  • Titre traduit

    Norms and variations of the lithic industry during the Châtelperronian : the sequence of la Grande-Roche-de-la-Plématrie at Quinçay (Vienne)


  • Résumé

    Nowadays, historical processes leading to the demise of Neanderthals are still poorly understood. Studying the lithic industry of the last Neanderthal populations provides insights into the technical traditions of these populations.Lithic technological analysis of three Châtelperronian layers, preserved in sequence at the cave of Quinçay, allowed us to determine the origin and the signification of Châtelperronian technical system changes over a long time period.The method for blade production is characteristic. It is a unipolar debitage of blades in sequence, which follows a two-step rhythm on an angular flaking surface. Bladelet production is quite frequent. Carried out on prismatic bladelet cores, the retreat of the flaking surface is oblique to the volume’s axis of symmetry. The goal of this bladelet production is similar to the one of the Protoaurignacian : to obtain blanks for large Dufour bladelets.At Quinçay, the coherence of the lithic technical system from one layer to another suggests little to no change through time. Thus, we can consider that there was no progressive evolution from the Châtelperronian to the Protoaurignacian. Nevertheless, we have to consider the possible influence of the Protoaurignacian on the Châtelperronian. These groups might have been in contact at places with a low degree of social intimacy such as pathways, where only end-products were visible. In that case, the idea of projectile and the concept of retouched bladelets would have diffused from one group to another.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.