Le ultime espressioni del Musteriano nell’Italia del Sud-Est. Variabilità tecnologiche e comportamenti tecno-economici in un contesto peninsulare : I casi di Grotta del Cavallo e Grotta Mario Bernardini. Nardo (Lecce)

par Leonardo Carmignani

Thèse de doctorat en Préhistoire

Sous la direction de Eric Boëda et de Lucia Sarti.

Le président du jury était Fabio Martini.

Le jury était composé de Eric Boëda, Lucia Sarti, Fabio Martini, Hubert Forestier, Marco Peresani, Guillaume Porraz.

Les rapporteurs étaient Fabio Martini, Hubert Forestier.

  • Titre traduit

    Les dernières manifestations moustériennes dans le Sud-Ouest de l’Italie. Variabilité technologique et comportements techno-économiques en contexte péninsulaire : Etudes des cas de Grotta del Cavallo et Grotta Mario Bernardini. Nardo (Lecce)


  • Résumé

    Nos recherches se sont orientées vers l'étude des niveaux correspondant aux dernières phases du Moustérien de deux sites en grotte, Grotta del Cavallo et Grotta Mario Bernadini, situées sur le versant ionique des Pouilles dans la province de Lecce . Les deux sites en question ont fait l'objet de nombreuses études à partir des années 1960 (Palma Di Cesnola, 1963 ; Borzatti, 1970). Le choix de se concentrer spécifiquement sur les phases finales de cette période a été d'abord motivée par la nécessité de combler un vide de connaissance dans l'aire prise en compte concernant les aspects technologiques. L'objectif premier a été par conséquence de reconstituer les éléments liés à la production afin d'en comprendre la spécificité technologique et, dans une certaine mesure, les comportements techno-économiques. Ensuite, le choix des collections s'inscrit dans la volonté d'établir le point de départ pour évaluer à travers une confrontation entre les séries, les rapports phylogénétiques entre les dernières phases du Moustérien et les industries uluzziennes qui dans les deux sites succèdent à la séquence moustérienne. Enfin, le choix des deux sites repose sur une raison d'ordre géographique. Si les Pouilles constituent déjà un contexte particulier lié à l'isolement de l'extrême sud-est de l'Italie, la région de Salento qui est située dans sa partie méridionale se présente comme une insularité dans l'insularité. Cette position géographique singulière pourrait avoir revêtu un rôle d'isolement potentiel par rapport aux autres régions limitrophes et avoir comme conséquence laconstitution de phénomène locaux qui se sont traduit dans l'expression de caractères culturels, au sens plus large du terme, originaux.


  • Résumé

    The puzzles arising from the fragmentation of the Mousterian expressions in their late phases, as emerged fromthe archaeological evidence, have always been of interest for prehistoric research, as far as they are concerned with both cultural and biological aspects of human evolution. The cultural complexity that can be observed between 40.000 and 28.000 years ago in Europe depends onthe variety of Neanderthal economic and symbolic attitudes, in relation to both the advent of new technical expressions (Castelperronian, Uluzzian and sensu lato, transitional complexes) and to the persistente of productions that are still rooted in to the traditional variability of theMousterian groups. At the same time the appearing of techno-complexes attributed to the Upper Palaeolithic has been related by some authors to the emergence of particolar cognitive abilities, ascribed to the arrival of the anatomically modern humans (AMH) in Europe. In the last years the recognition of blades and bladelets productions in Mousterian context in France, Italy and in the Near East has mitigated this hypothetical relationship between these productionsand the spread of the AMH. This paper reports the results of the study of Mousterian lithic industries of Grotta del Cavallo and Grotta Mario Bernardini (Nardò, Lecce). The technological study shows the development of an autonomous schèma opératoire (along with other types of productions) oriented in the direction of blades and bladelets production bymeans of a volumetric exploitation. The recognition of this type of production - not recorded until now in the Salentin area - gives us the possibility to review the production systems that we can attribute at the Mousterian terminal phases of the southern Italy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.