More about Less. Fast Speech Phonology : The case of french and dutch

par Twan Geerts

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Soutenue en 2011

à Paris Ouest Nanterre-La Défense .

  • Titre traduit

    Plus sur moins. La phonologie du parler rapide : les cas du français et du néerlandais


  • Résumé

    Thèse sur le français (langue romane) et le néerlandais (langue germanique), visant à étudier les processus de parler rapide existant dans ces deux langues du point de vue phonologique, à proposer une synthèse claire des données, de nouvelles données et un seul modèle théorique. Pour le français, la thèse se concentre sur l’effacement de schwa, propose un résumé des analyses existantes, puis se sert des données du corpus Phonologie du Français Contemporain pour vérifier les résultats de ces analyses. L’analyse du corpus prend comme point de départ les contextes où l’effacement de schwa a été sujet à débat. Une attention particulière est prêtée aux groupes de consonnes pouvant résulter d’un effacement. Pour le néerlandais, où les données sont plus claires, la thèse se concentre sur le rôle de l’accent et de la structure prosodique dans la réduction des voyelles à schwa. Finalement les deux phénomènes de parler rapide sont analysés dans un seul modèle, celui de la Théorie de l’Optimalité.


  • Résumé

    Thesis on French (a Romance language) and Dutch (a Germanic language), aiming to study the processes of fast speech existing in these languages from a phonological point of view, to propose a clear overview of the existing data, new data, and a single theoretical model for both processes. For French, the thesis focuses on schwa deletion, gives an overview of existing analyses, and uses corpus data from the corpus Phonologie du Français Contemporain in order to verify the results of these accounts. Corpus analysis is carried out taking as a starting point those contexts where schwa deletion has caused debate. Particular attention is paid to consonantal groups resulting of deletion. For Dutch, where clearer data are available, the thesis focuses on the role of stress and prosodic structure in the process of vowel reduction to schwa. Finally, the two fast speech phenomena are analyzed in a single model, viz. That of Optimality Theory.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (270 p.)
  • Annexes : Bibliographie p.263-270.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T11 PA10-0006
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.