Dynamiques associatives et santé environnementale : Vers un nouveau mode de développement ?

par Régine Fraysse-Boutrais

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Sylvaine Trinh.

Soutenue en 2011

à l'Université Paris-Dauphine .


  • Résumé

    La prolifération et la mondialisation de risques sanitaires dus à la présence de produits toxiques diffus dans l’environnement et la recrudescence de certaines pathologies d’origine environnementale (telles que cancers hormono-dépendants, maladies neurodégénératives, allergies ou syndromes inexpliqués, etc. ) provoquent des mobilisations citoyennes croissantes. Les incertitudes scientifiques dans l’évaluation des risques sanitaires induits par ces faibles doses de substances chimiques transmises à l’être humain par différents vecteurs (eau, air, sol, alimentation), qui s’accumulent et interagissent au fil du temps dans l’organisme, interrogent des politiques de santé publique et de prévention inadaptées. Des collectifs se créent, se repositionnent, des coordinations inter-associatives se nouent et se recomposent autour des multiples facettes des déterminants environnementaux de la santé pour dénoncer les failles dans la régulation de ces risques et faire pression sur les pouvoirs publics pour la mise à l’agenda politique de ces questions. Ces dynamiques associatives participent à la structuration et à la visibilité du champ émergent de la santé environnementale et questionnent des modes de développement qui favorisent l’économie et l’environnement au détriment des aspects sociaux et de la santé humaine

  • Titre traduit

    Dynamics of associations and environmental health : Towards a new way of development ?


  • Résumé

    The globalization and proliferation of sanitary risks caused by the presence of toxic substances disseminated in the environment and the increase in the number of environmental diseases (such as hormone-dependent cancers, neurodegenerative diseases, allergies or unexplained disorders, etc. ) induce rising citizens’ mobilisations. Scientific uncertainties in risk assessment of the impact of these low doses of chemicals conveyed to human beings through various vectors (water, air, soils, food), which accumulate and interact in the body in the long term, question inadequate public policies of health prevention and promotion. Associations are being created or change their position, join into larger groups which link together and recompose themselves around the various environmental determinants of health, to call out for the inclusion of this problem on the political agenda. These dynamics in collective action influence the structuring and visibility of the emerging field of environmental health and interrogate modes of development which favour economy and environment to the detriment of social aspects and human health

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (455 p.)
  • Annexes : bibliogr.83 ref. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.