Les professeurs du secondaire en action : de l'engagement professionnel à la mobilisation politique

par Aurélie Llobet

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Dominique Damamme.

Soutenue en 2011

à l'Université Paris-Dauphine .


  • Résumé

    Consacrée à l’enseignement secondaire public, cette recherche vise à comprendre, à partir de quatre monographies d’établissements scolaires, comment les transformations contemporaines du système éducatif redéfinissent l’engagement des professeurs. Entretiens et observations éclairent le processus d’investissement des enseignants dans l’institution qui leur octroie une autonomie d’action. L’analyse du rapport au rôle corrélé à l’étude des trajectoires biographiques et carrières professionnelles dégage les pratiques déployées pour se déprendre des difficultés rencontrées dans l’exercice du métier. Entre plaisir et souffrance, ils s’adaptent aux réalités du terrain. Par une étude approfondie des sociabilités locales, cette thèse met en exergue le travail d’encadrement politique auquel procèdent les militants syndicaux et montre comment, en recentrant le cadre de mobilisation sur les problèmes locaux et quotidiens, ils convertissent le terreau des résistances individuelles en protestation collective

  • Titre traduit

    ˜The œteachers of the secondary in action : from professional commitment to political mobilization


  • Résumé

    Devoted to the public secondary education, this research analyses, from four monographs of schools, how the transformations of the French educational policy redefine the commitment of the teachers. Interviews and ethnographic observations shine on the process of investment of the teachers in the institution which grants them autonomy. By the confrontation between conception of their role, theirs social dispositions and professional careers, this inquiry explains the practices deployed to get rid of difficulties met in their work. From suffering to pleasure, the teachers adapt themselves to the realities of the ground. By local sociability, this thesis studies the work of local labor-unions and reveals how, by refocusing the frame of mobilization on the local and daily problems, they convert the individual resistances in collective action

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (588 p.)
  • Annexes : bibliogr. 657 ref. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.