La composition des flux de capitaux et la croissance : cas des pays émergents

par Imène Debbiche

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Pierre Villa.

Soutenue en 2011

à l'Université Paris-Dauphine .


  • Résumé

    Les formes de financement de la croissance ont notablement changé depuis 1990. Aux prêts bilatéraux et multilatéraux et au crédit bancaire se sont substitués les IDE et les actifs désintermédiés. Les théories de la répression financière voient dans la libéralisation du compte du capital et des marchés financiers des conditions favorables à la croissance. La thèse discute cette problématique pour les pays émergents. En effet, notre objectif dans ce travail est double. On a d'abord examiné l'importance de la composition des capitaux entrants en termes de flux et d'encours sur le niveau de la croissance réalisé en distinguant l’épargne de l’investissement où l’écart entre les deux dépend des formes de financement et notamment de la structure d’endettement. On a montré dans un modèle théorique que ces formes de financement sont plus complémentaires que substituables. Ensuite on a mis en évidence le rôle de la présence de la corruption comme facteur susceptible d'influencer à la fois la composition et la profitabilité des flux de capitaux entrants. Pour ce faire, on a estimé un modèle de convergence pour 33 pays émergents sur la période 1990-2009. Nos résultats confirment l'importance de la composition des encours de capitaux sur le niveau de la croissance d'une part et la réduction de l'effet des IDE sur la croissance en présence de la corruption


  • Résumé

    Growth financing forms have changed notably since 1990. Multilateral loans, bilateral loans and bank credits are substituted by FDI and disintermediated assets. Theories of financial repression consider that the liberalization of the capital account and of financial markets is favorable for growth. Our study discusses this issue for emerging markets. In fact, the aim of this work is double. On the one hand, we have examined the importance of capital inflows composition (flows and stocks) on growth level by distinguishing saving from investment. We established a theoretical model that emphasizes that these financing forms are rather complementary than substitutes. On the other hand, we investigated the role of corruption as an item that influences both the composition and the profitability of capital inflows. Empirically we have estimated a convergence model for 33 emerging markets during 1990-2009. Our results confirmed the fact that capital composition matters for growth and that the presence of corruption reduces the FDI benefits.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (203 p.)
  • Annexes : bibliogr. 203 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.