Penser visuellement l’absence de la ville, Chongqing : comment commencer et recommencer au commencement ?

par ke Huang

Thèse de doctorat en Arts plastiques

Sous la direction de Georges Bloess.

Soutenue en 2012

à Paris 8 .


  • Résumé

    L’ABSENCE de la ville est le sujet de cette thèse. L’ABSENCE est une existence de la ville et l’autre face de la présence. Durant mon expérience de plus de 20 ans, j’étude et recherche l’architecture, j’enseigne le design et mène des projets réels de construction. J’explore le mode de pensée et le déroulement du design depuis toujours, notamment comment commencer une création architecturale? Grâce à la rencontre avec des concepts culturels et des théories philosophiques, mes pensées sur l’ABSENCE et mes méthodes ont évolué et se sont recoupées. Ainsi il y a dix ans j’ai présenté des concepts du « Design de la situation » et de la « Participation du rôle», j’ai élargi et approfondi mes méthodes du design de la « Création de l’Ambiance ». Mes études utilisent une méthode de « Penser visuellement », qui sépare ma thèse en deux parties: celle au-dessus et celle au-dessous du miroir. Elle vise d’abord à regarder attentivement pour voir et pour découvrir l’ABSENCE, ensuite à réfléchir sur sa signification et à la traduire en des actions, et enfin à trouver l’idée centrale pour prévoir la signification du design, à partir de laquelle le projet commencera. Cette méthode est basée sur l’expérience de la vie. Elle utilise synthétiquement les techniques d’autres arts comme le « Design d’ailleurs ». Elle conçoit et planifie « la scène épisodique » et « l’événement d’environnement », pour aboutir à une création de l’esprit du lieu et de l’Ambiance de la ville. C’est une sorte d’architecture poétique et de méthode du « Non-Design ». L’ABSENCE donc devient la source du design et le commencement de la création de la ville.


  • Résumé

    The ABSENCE of the city is the subject of this thesis. The ABSENCE is an existence of the city and the other face of the presence. During my experience of more than 20 years, I study and look for the architecture, I teach the design and lead real projects of construction. I investigate the way of thinking and the progress of the design for a long time, in particular how to begin an architectural creation? Thanks to the meeting with cultural concepts and philosophic theories, my thoughts on the ABSENCE and my methods evolved and confirmed each other. Ten years ago I presented concepts of the “Design of the situation” and of the “Participation of the role”, I widened and deepened my methods of the design of the “Creation of the Atmosphere”. My studies use a method “to think visually”, which separates my thesis in two parts: that above and that below the mirror. It aims at first at looking attentively to see and to discover the ABSENCE, then to reflect about its meaning and to translate it into actions, and finally to find the central idea to plan the meaning of the design, from which the project will begin. This method is based on the experience of life. It uses synthetically the techniques of the other arts as the “Design moreover”. It conceives and plans the “occasional stage” and “the event of environment”, to end in a creation of the spirit of the place and the Atmosphere of the city. It is a kind of the poetic architecture and of method of the “Non-design”. The ABSENCE thus becomes the source of the design and the beginning of the creation of the city.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (520 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 511-517

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3066
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.