Le double, Identité empruntée dans l'impasse : le lien entre l'impasse relationnelle et le double en tant que suppléant à un deuil non élaboré

par Smadar Haberman-Levy

Thèse de doctorat en Études juives et hébraïques

Sous la direction de Ephraïm Riveline.

Soutenue en 2011

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette étude est une réflexion sur la relation triangulaire entre une impasse relationnelle, un deuil non élaboré et la notion psychanalytique du double. L'impasse place le sujet dans une situation de "tout ou rien", dont la signification s’avère être une impossibilité d'accepter la perte, la séparation, et l'altérité. Nous présumons que le deuil non élaboré est la raison pour laquelle quelqu’un s'engage dans l'impasse, tandis que le double joue le rôle de suppléant à ce deuil, jusqu'au moment ou il s'avère illusoire, face à l'impasse. Le double désigne tout ce qui fait référence à une dualité chez l'être humain. Il médiatise les tensions entre les contraires tels que dehors et dedans, extérieur et intérieur, présence et absence. Dans cette optique, il désigne à la fois le clivage et la complétude, et c'est pour cette raison que nous le proposons en tant que solution (vraie ou illusoire) de l'impasse. Nous le montrerons dans cinq œuvres de la littérature hébraïque.

  • Titre traduit

    The double, a borrowed identity, in a deadlock : the relationship between a relational impasse and the double as a substitute for an unresolved loss


  • Résumé

    The present study is a reflection on the triangular relationship between a relational impasse, unresolved loss and the psychoanalytic notion of the double. The impasse creates an "all or nothing" situation, the significance of which appears to be the inability to accept the loss, separation and otherness. We assume that denied grief is the reason behind an individual entering an impasse, while the double substitutes this loss even to the point where it becomes illusory. The double refers to everything that pertains to duality in human experience. It mediates the tensions between opposites, both without and within, present and absent. In this context, it refers both to the split and the whole and it is for this the reason that we propose it as a solution (real or illusory) to the deadlock. This is demonstrated by way of five Hebrew literary works.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (321 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 297-309. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3053
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.