De la littératie enseignante à la littératie des élèves : littératie, réflexivité et compétence chez les enseignants brésiliens

par Maira de Araujo Mamede

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Élisabeth Bautier.

Soutenue en 2011

à Paris 8 .


  • Résumé

    Au Brésil, la massification scolaire a entraîné une demande croissante d’enseignants et le recrutement se fait actuellement en grande partie auprès des classes populaires. La majorité des enseignants fait partie de la première génération dans leur famille à avoir eu une scolarisation longue. Cette recherche s’est centrée sur la façon dont les enseignants s’approprient la culture écrite pour pouvoir en être les médiateurs. A cette fin, a été constitué un corpus de données langagières : entretiens, observations de cours, écrits en situation professionnelle et de formation. L’analyse des entretiens indique que les modes de faire discursifs des enseignants peuvent varier selon la mise en œuvre des usages élaboratifs du langage. L’analyse des écrits montre que l’insertion des (futurs) enseignants dans la littératie étendue est d’ordre formel ; les pratiques d’écriture mises en œuvre seraient proches d’un usage restreint de l’écrit. À partir des observations, on constate que la construction du cadre de la scolarisation comme un contexte d’insertion dans la littératie se fait de façon restreinte ou étendue. Les pratiques sont potentiellement inégales par rapport à leur portée démocratisante. La mise en relation des différents corpus corrobore l’idée d’une faible insertion dans la littératie de certains enseignants, non sans conséquence sur la possibilité d’insérer les élèves dans la littératie scolaire.

  • Titre traduit

    From teachers’ literacy to pupils literacy : literacy, reflexivity and competence among Brazilian teachers


  • Résumé

    In Brazil, mass education has led to a growing demand for teachers who are, today, largely recruited in the lower class.  Most of them constitute the first generation benefiting from education in their families.  This research focuses on how teachers appropriate the written culture in order to mediate it. To this purpose, a corpus of language data has been constituted: interviews, class observations, texts written in both professional and training contexts. Analysis of interviews indicates that their discursive modes may differ according to their working out and uses of language. Analysis of texts shows that the insertion of the teachers-to-be in full literacy is sometimes of formal order as their writing practices turn out to be of a restricted use.  From observations, it appears that the construction of a schooling frame as a context of integration into literacy can be made either on a full mode or a restricted mode of literacy.  Practices are potentially unequal as regards their democratizing potential. Putting together these different corpuses confirms the idea that some teachers are hardly literate at all and that it has consequences when it comes to initiate pupils in school literacy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (449,190 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 439-449

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3048/1,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.