Paul Goodman et la critique en éducation : vers une pédagogie critique existentielle

par Roberto Espejo

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jean-Louis Le Grand.

Soutenue en 2011

à Paris 8 .


  • Résumé

    Dans cette thèse nous nous interrogeons sur la contribution des idées pédagogiques de Paul Goodman (1911-1972) à une théorie critique de l’éducation. Nous considérons notre problème à travers un développement qui montre  que : a) le problème de l’aliénation est au centre de la préoccupation de Goodman, b) l’importance de la théorie de la gestalt de Goodman pour comprendre son analyse de l’éducation, c) une composante « existentielle » de l’éducation doit être prise en compte pour décrire son approche pédagogique. Le rôle de Goodman dans le développement de la Gestalt-thérapie, principalement à travers sa « théorie du Self », est considéré comme une base pour son approche anthropologique. Cette approche est importante pour considérer la relation de Goodman vis-à-vis de l’éducation progressiste et d’autres modèles critiques, tels que la pédagogie libertaire. Goodman fournit une critique du système d’éducation des Etats-Unis dans les années 1960 : l’école primaire, secondaire et l’enseignement universitaire. Ces critiques devraient être comprises dans le contexte de sa philosophie gestaltiste et de ses idées libertaires. Nous montrons comment les idées critiques en éducation étaient déjà présentes dans le mouvement américain de l’école progressiste (John Dewey) et en particulier dans le mouvement de la reconstruction sociale (George Counts). Ce mouvement sera un antécédent important pour Goodman, mais aussi pour le développement de la Critical pedagogy américaine, qui nous semble une contribution importante à la théorie de l’éducation de nous jours. Nous explorons ainsi l’héritage du travail de Goodman et nous interrogeons sur la possibilité d’élargir l’idée de pédagogie critique en considérant l’aspect « existentiel » de celle-ci.


  • Résumé

    In this thesis we explore the contribution of Paul Goodman’s (1911-1972) pedagogical ideas to a critical theory of education. We consider our problem demonstrating that: a) the problem of alienation is central in Goodman’s discourse, b) the relevance of Goodman’s gestalt theory for understanding his analysis of education and c) that an existential component must be taken into account in order to describe his pedagogical approach. Goodman’s role in the development of gestalt therapy, expressed mainly through his “theory of the Self”, is considered as a basis for his anthropological approach. This approach is important in order to consider Goodman’s relationship to progressive education and other critical models, such as libertarian pedagogy. Goodman provides a strong criticism of the educational system of the United States in the sixties at all levels: primary, secondary and higher education. This criticism should be understood according to his gestalt-philosophy and his libertarian ideas. We show how critical ideas in education were already present in the American movement of progressive education (John Dewey) and in his offshoot, the social reconstruction movement (George Counts). This movement is an important element for understanding Goodman’s ideas, as well as for the development of the American movement of critical pedagogy. This trend is considered by us as an important contribution to educational theory. We explore Goodman’s heritage and his and the possibility of broadening the idea of critical pedagogy, through considering its “existential” aspect.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (454 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 398-410

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 3017
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.