Entre trivialité et culture : une histoire de l'internet vernaculaire, émergence et médiations d'un folklore de réseau

par Camille Paloque-Bergès

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Claude Baltz et de Bernhard Rieder.

Soutenue en 2011

à Paris 8 .


  • Résumé

    La perspective cyberculturelle tend à véhiculer des modèles homogènes de l'Internet : obscurantistes ou transparents, ils sont souvent marqués par une idéologie des langages universels, et le prétexte au développement de normes et régulations appropriés par les nouvelles institutions des technologies. Nous interrogeons et critiquons ces conceptions véhiculaires à l'aide de la notion de vernaculaire. Celle-ci engage un problème de valeurs en conflit avec l'institutionnel (le vulgaire, le populaire, le trivial) et que nous reformulons en termes de médiations : quelles « traductions » (des transformations médiatiques) des modèles technologiques dominants le vernaculaire opère-t-il ? Les théories et pratiques folkloriques d'Internet fournissent matière à cette problématique. Notre investigation du folklore relève d'une média-archéologie « composite » plutôt que de la constitution d'un patrimoine : nous excavons les formes anomales et les traces instables de situations de conflits socio-techniques. Le concept de métalangage problématisé en contexte de médias informatisés guide notre investigation, en posant aux langages de l'Internet des questions de logique et de logistique. Il permet d'identifier des métatextes, artefacts du folklore Internet qui réfléchissent à leurs conditions « architextuelles » de production, à trois moments historiques de la culture de réseau : les groupes de nouvelles de Usenet, les pages personnelles du premier Web et les blogs collectifs du deuxième Web. Il est aussi un point de vue réflexif sur la culture des réseaux, une « machine de vision » empruntant le regard d'amateurs et d’artistes de l’Internet pour mieux commenter ses enjeux contemporains.


  • Résumé

    Cybercultural prospects tend to promote homogeneous models for the Internet : either obscurantist or transparent, they often carry an ideology of universal language, and are a pretext for developing norms and rules that are then integrated in the new institutions of technology. We question and criticize those promotions as “vehicular” conceptions, by introducing the notion of “vernacular internet”. The vernacular posits problems of values conflicting with the institutional (the trivial, the popular and the trivial), and we reformulate these in terms of mediation : how do they “translate” (in terms of media transformations) dominant technological models? Folkloric theories and practices on the Internet bring about a composite material which we investigate in a Media Archeology perspective instead of trying to build it into anheritage. We excavate anomalous forms and instable traces of conflict found insocio-technical situations. The concept of metalanguage is leading our investigation, but redefined in the context of computerized media. Metalanguage helps us tackle the Internet meta-media in terms of logic and logistics. We use it to identify Internet folkloric artifacts as metatext, which are textual processes reflecting on the conditions of their “architextual” production. Three historical moments of network culture are highlighted : Usenet newsgroups, personal homepages on the “first” Web and collective blogs on the “second” Web. Metalangage is also a reflexive point of view on network culture, a “vision machine” that appropriates Internet hobbyists’ and artists’ outlook in order to comment on its contemporary stakes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (665 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 635-656

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 3009
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.