Les missions protestantes anglaises en Afrique de l’ouest (Sierre Leone, Cote de l’Or, Gambie et Nigeria) et leur rôle dans l’enseignement au XIX siècle

par Massoud Mohamed

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Pierre Duteil.

Soutenue en 2011

à Paris 8 .


  • Résumé

    Pour mettre fin aux vieilles traditions sanguinaires des Africains, des missions protestantes entreprirent au dix-neuvième siècle, la conquête spirituelle des autochtones. Grâce aux efforts des esclaves affranchis, les valeurs victoriennes, le commerce légitime, et le Christianisme trouvèrent de fervents partisans parmi les Africains. Grâce aux institutions des missions chrétiennes en Afrique de l’ouest, plusieurs esclaves affranchis eurent la chance d’apprendre une formation professionnelle. Certains devinrent missionnaires. Ils partirent ensuite dans leurs villages respectifs afin de prêcher le Christianisme aux autochtones. Si la politique que prônait le philanthrope anglais rencontra beaucoup d’obstacles après 1861, c’est à cause de la politique coloniale du gouvernement britannique qui voulait à tout prix imposer son influence en Afrique. Vraisemblablement, le rôle que jouèrent les missionnaires anglicans et africains dans la transformation de la pensée nègre ne doit pas être sous estimé. Malgré les conflits, les missionnaires européens et les Africains s’étaient aidés mutuellement. A vrai dire, la politique que prônait le philanthrope anglais Thomas Fowell Buxton, la Bible et la Charrue, en Afrique connut un grand triomphe en Afrique de l’ouest. Elle avait permis l’abolition définitive de la traite des esclaves, l’introduction du Christianisme, l’établissement d’un commerce légitime et l’éducation des Africains.


  • Résumé

    To put an end to the old bloodthirsty traditions of Africans, Protestant missions began in the nineteenth century, the spiritual conquest of Aboriginal people. Through the efforts of freed slaves, Victorian values, legitimate trade, and Christianity found enthusiastic supporters among Africans. With the institutions of the Christian missions in West Africa, many freed slaves had the chance to learn vocational training. Some became missionaries. They then went to their respective villages to preach Christianity to Aboriginal people. If the policy advocated the English philanthropist encountered many obstacles after 1861, it is because of the colonial policy of the British Government who wanted at all costs impose its influence in Africa. Likely, the role that played African and Anglican missionaries in the transformation of the nigger thought should not be under estimated. Despite the conflicts, European missionaries and Africans is were helped each other. Indeed, the policy advocated the English philanthropist Thomas Fowell Buxton, the Bible and the plough, in Africa has been a great triumph in West Africa. It had enabled the final abolition of the slave trade, the introduction of Christianity, the establishment of a legitimate trade and the education of Africans.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (388 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 3-13

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 3006
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.