Représentations et croyances dans l'Arabie du VIIe siècle : les Djinns dans le Coran

par Esma Hind Tengour

Thèse de doctorat en Études arabes

Sous la direction de Jacqueline Chabbi.

Soutenue en 2011

à Paris 8 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette thèse a eu pour objet d’étudier certaines représentations et croyances des hommes de l’Arabie du VIIe siècle, au moment où l’islam commence à émerger. Dans la densité des événements qui agitent cette période, les figures de l’imaginaire arabe connaissent un ébranlement, une mise à l’écart ou encore un réemploi dans des fonctions nouvelles. Notre intérêt s’est porté particulièrement sur la représentation des djinns, figures surnaturelles locales incontournables avec lesquelles l’islam premier n’a pu faire autrement que de composer. L’examen du Coran comme première source a révélé toute la complexité de la représentation des djinns, du destin et des Puissances protectrices des tribus pris en otage entre les ambiguïtés de l’imaginaire coranique naissant et les contraintes imposées par la socialité tribale. Il s’est agi d’identifier les passages coraniques relatifs aux djinns et de les situer chronologiquement. Ce travail a permis d’observer que les djinns coraniques étaient on ne peut plus solidaires de la structure sociale et mentale liée au mode de vie tribal du VIIe s. Et à l’espace de l’Arabie. Il s’est accompagné d’un examen systématique de la langue coranique et de quelques sources post-coraniques, religieuses ou non (en particulier les ouvrages lexicologiques et historiographiques de la période classique), afin d’identifier les éléments pouvant restituer des expressions analysables de l’imaginaire collectif. Nous avons aussi travaillé à partir des études réalisées entre la fin du XIXe s. Et le XXe s. , aussi bien par des voyageurs qui se sont faits ethnographes (Ch. Doughty, W. Thesiger) que par des savants comme le Père A. Jaussen ou le sociologue J. Chelhod.


  • Résumé

    This thesis aims to analyze some representations and beliefs of 7th century people of Arabia, at a time when Islam was on the verge of emerging. During the events of this period, figures of Arab imaginary were shaken, rejected or reused in new functions. I was focused on representations of the jinn, ubiquitous local supernatural figures with which early Islam had to compose. The examination of the Quran as a primary source revealed the complexity of the issue of the jinn, of destiny and the tribes protective powers held hostage between ambiguities of early quranic imaginary and the constraints imposed by the tribal context. The aim was to identify the quranic passages concerning the jinn and classify them according to chronology. This work has revealed that the jinn in the Quran were particularly dependent on the social and mental structure of tribal life of 7th century and the space of Arabia. This work has gone with a systematic review of the quranic language and some post-quranic sources, whether religious (exegesis) or not (in particular lexicology and historiography works of the classic period), to determine elements that are analyzable expressions of a collective imaginary. I have also worked from end-of-19th century and 20th century studies by adventurers and travelers who become ethnographers (Charles Doughty, and more recently Wilfred Thesiger), or by erudites like father A. Jaussen or sociologist Joseph Chelhod.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par E.M.E. & InterCommunications à Bruxelles

L'Arabie des djinns : Fragments d'un imaginaire


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (438 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 418-433. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par E.M.E. & InterCommunications à Bruxelles

Informations

  • Sous le titre : L'Arabie des djinns : Fragments d'un imaginaire
  • Dans la collection : Nouvelles Etudes Orientales
  • Détails : 1 vol. (398 p.)
  • ISBN : 978-2-8066-0960-1
  • Annexes : Bibliogr. p.370-374. Index p.375-391
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.