Le plurilinguisme aux Comores et sa problématique

par Ibrahima Toihire

Thèse de doctorat en Études arabes

Sous la direction de Jacqueline Chabbi.

Soutenue en 2011

à Paris 8 .


  • Résumé

    Le sujet que nous avons traité ici est axé sur ‘ Le plurilinguisme aux Comores et sa problématique ‘. Il aborde le plurilinguisme dans la société en général, mais aussi a l’école, lieu d’apprentissage des langues. Les Comores sont un pays ou l’on utilise plusieurs langues qui jouissent des statuts différents par rapport à leur utilité et leur degré d’usage dans la société et à l’école. A l’heure actuelle les langues usitées par la majorité de la société comorienne sont le comorien avec ses différents dialectes qui est la langue nationale, le français qui s’est installé aux Comores suite à la colonisation et l’arabe qui est arrivé avec l’islamisation du pays. Toutes ces langues jouissent d’un statut officiel dont attestent les textes constitutionnels du pays. C’est pourquoi on parle du plurilinguisme dans la société comorienne. On a construit ce travail d’une introduction dans laquelle on a exposé la problématique de la situation linguistique et plurilingue en identifiant les différentes langues avec leurs différents niveaux d’application. Ces langues varient entre langue officielle, seconde et étrangère et ont influencé le comorien dans plusieurs domaines. La langue comorienne se caractérise par différents dialectes et on a exposé les éléments de différentiation. Pour faciliter l’apprentissage et l’enseignement de l’arabe et du français, on a procédé à une approche comparative entre ces langues et le comorien, en identifiant les divergences et les convergences. Ces trois langues jouissent d’un statut officiel, elles sont pratiquées dans des milieux différents. Leur enseignement est ancien mais leur évolution dans la société est freinée par des obstacles d’ordre social et politique.


  • Résumé

    The subject that we treated here is focused on ' multilingualism in the Comoros and its problem '. It opens on the issue of multilingualism in society in general, but also at school, rather than language learning. The Comoros is a country where it alternates several languages that have different status from their usefulness and their level of use in society and in school. Currently the languages used in the majority of Comorian society are found to be the Comorian with its different dialects which is the national language of the Comorian people, the French who came to the Comoros from colonization and Arabic from Islam. All of these languages have official status in view of the constitutional texts of the country. That's why we talk about multilingualism in the Comorian society but also at school. It focused the work of an introduction where was exposed the problem of the language situation and plurilingual by allocating different languages with different levels of application. These languages vary between official, second and foreign language who have put their fingerprints on the Comorian language, influenced by them in several areas. Comorian languages are characterized by different dialects and were exposed to the elements of differentiation. To facilitate learning and teaching of Arabic and French, we proceed to a comparative approach between them and the Comoros by illustrating the differences and similarities of each Jurisdiction. Their teaching is old but encountered by their major obstacles in the society.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (339 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 333-337

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2967
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.