La parole politique des femmes dans la seconde moitié du XXe siècle (France - Moyen- Orient) : une étude comparative de deux corpus arabe et français

par Nisrine Malli

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Tiphaine Samoyault et de Asma Chamly Halwani.

Soutenue en 2011

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette thèse propose une réflexion sur l’articulation paradoxale entre « la parole politique » qui est d’ordre collectif et public et l’expression littéraire qui, au contraire, est de caractère singulier. Elle s’appuie sur une étude comparative, mettant en parallèle des écritures divergentes, rarement confrontées -les écritures féminines françaises et les écritures féminines du Moyen-Orient- et croise par là des questions essentielles, relatives au statut et à l’identité de la femme et notamment à sa relation problématique au monde de l’expression et de la création et plus généralement au domaine public. L’inscription des œuvres dans des périodes critiques de l’histoire moderne, dans un cadre de guerres et de conflits politiques, et leur mise en discours par des femmes-écrivains arabes et françaises mènent pourtant à repenser et à redéfinir le rôle que peut jouer l’énonciation féminine dans le monde socio-politique oriental et occidental. Moyennant plusieurs outils de lutte et de révolte, principalement linguistiques et discursifs, tous propres à la dégager de son statut de minorée et à la faire parvenir au pouvoir de l’expression et à la maîtrise du verbe, la femme introduit effectivement dans le monde, à la fois politique et poétique, de nouveaux concepts et de nouvelles valeurs, essentiellement modernistes. Ceux-ci placent le monde, l’être, tout comme la création sous le signe d’une relation harmonieuse, voire mystique, qui résorbe les différences, les transforme en autant d’expressions syncrétiques, disant le dialogue des cultures, des langues, des nations, dans un univers sans frontières, ouvert au « Tout ».


  • Résumé

    This thesis provides a reflection on the paradoxical articulation between the “political speech” which is at the public level and the “literature expression” which is at the singular level. The dissertation relies on making a comparative study considering the French female writers from one side and those of Middle-East from the other side. Therefore, we have underlined fundamental questions concerning the status and identity of the women. We have specially focuses on its challenging relation with the world of expression, creation, and innovation; more generally, with the public domain. During the critical periods of the modern history, the publications of Arab and French women, especially in the domain of wars and political conflicts, have highlighted their potentials and motivate the redefinition of their role in the oriental and occidental socio-political world. Basically, the women introduce effectively in both the political and poetical worlds modern concepts and values through the usage of linguistically tools of challenge and revolution. This implicitly seeks to liberate her from the assigned minor position in the society through the power of expression and the strength of word. Then, this leads to figure out a world under a harmonious and even mystic relation among its human beings where the differences are absorbed by the syncretism of expressions and values. Such Cultural Revolution, based on the dialog of civilizations, provides a better world liberated from the frontiers of the “difference”.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (489 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.453-482

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2930

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.