Analyse du rôle des ostéoclastes dans la croissance dento-alvéolaire in vivo : effets de la sur-expression ciblée de RANK dans le lignage ostéoclastique chez des souris CD 1 sauvages et mutées pour Msx2

par Beatriz Castañeda

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Frédéric Lezot et de Ariane Berdal.

Soutenue en 2011

à Paris 7 , dans le cadre de Ecole doctorale de biologie orale et ostéoarticulaire, biomatériaux et biofonctionnalité .


  • Résumé

    Les gènes Msx et Dlx s’expriment pendant la croissance squelettique et leurs fonctions associées commencent seulement à être établies en raison de la mortalité précoce des mutants nuls. Le gène Msx2 fait figure d’exception, son invalidation n’étant pas létale. Le phénotype dento-alvéolaire des souris Msx2-/- a été caractérisé, montrant l’accumulation d’une amélogenèse et d’une dentinogenèse imparfaites, de dysmorphoses radiculaires, d’une ostéopétrose et de tumeurs odontogènes. Cependant, l’ostéopétrose est connue pour induire des dysmorphoses et des formations tumorales dans les tissus dentaires. Afin de discriminer la part du phénotype dentaire des animaux Msx2-/- propre à la perte de la fonction Msx2 dans les cellules dentaires de la part liée à l’ostéopétrose, une approche de restauration de la résorption osseuse à été entreprise par croisement des souris Msx2-I- avec une lignée de souris sur-exprimant RANK (RANK-Tg) dans les précurseurs monocytaires, les souris Msx2-/- présentant une baisse significative de l’expression de RANKL. Les souris RANK¬Tg présentent une éruption dentaire et un allongement radiculaire beaucoup plus précoces sans pour autant induire de grandes modifications morphologiques et fonctionnelles. La restauration de la résorption osseuse chez les souris Msx2-/- (RANK-Tg) améliore la morphogenèse radiculaire et l’éruption dentaire, par contre elle aggrave le phénotype tumoral. Un améloblastome massif et précoce est observé au niveau de l’incisive- L’analyse Taqman Array met en évidence un état inflammatoire plus prononcé au niveau de l’os alvéolaire et de l’épithélium incisif tumoral. Les marqueurs des cellules dendritiques et des lymphocytes T cytotoxiques sont ainsi augmentés. En conclusion, chez la souris Msx2-I- RANK-Tg une partie du phénotype dentaire est amélioré mais la formation d’un améloblastome ostéolytique est observé au niveau des incisives.


  • Résumé

    Msx and Dlx genes are expressed during skeleton growth and their associated functions begin only to be established due to premature mortality of nuIl mutants. The Msx2 gene is an exception, its invalidation flot being lethal. The dento-alveolar phenotype of Msx2-/- mice was characterized, showing the accumulation of an amelogenesis and a dentinogenesis imperfecta, root dysmorphoses, an osteopetrosis and odontogenic tumors. However, osteopetrosis is known to cause dysmorphoses and odontogenic tumors. To discriminate between the part of the dental phenotype link to Msx2 loss of the function in the dental cells and the part bound to the osteopetrosis, a bone resorption rescue approach was engaged by mating the Msx2-/- mouse line with a transgenic mouse line over-expressing RANK in the monocyte precursors (RANK-Tg), Msx2 -I- mice evidencing a reduce RANKL expression. The RANK-Tg mouse presents much more premature dental eruption and root elongation with no morphological impact and functional modifications. The bone resorption rescue in Msx2-/-mice (RANK-Tg) improves the root morphogenesis and the dental eruption, but on the other hand deteriorates the tumoral phenotype. A massive and rapid ameloblastoma is observed in the incisor. The Taqman-Array analysis brings to light an inflammatory state more pronounced in the alveolar bone and the incisor tumoral epithelium. Lndeed, markers of the denditric ceils and cytotoxic T-lymphocytes are increased. To conclude, in the Msx2-I- RANK-Tg mouse a part of the dental phenotype is improved but the formation of an osteolytic ameloblastoma is observed in the incisors.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (115 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 89-109

Où se trouve cette thèse\u00a0?