Génération d'un virus chimérique rougeole/lentivirus : modélisation d'un nouveau vaccin contre le VIH

par Thomas Mourez

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de Frédéric Tangy.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .


  • Résumé

    Un nombre croissant de stratégies vaccinales, mises en place pour le développement de vaccins anti-VIH, est basé sur l'utilisation de vecteurs viraux. Les stratégies les plus poussées ont utilisé des vecteurs adénovirus ou poxvirus avec des succès divers, mais l'obtention d'un vaccin protecteur semble encore éloignée. Notre laboratoire développe, depuis de nombreuses années, des vecteurs vaccinaux basés sur le virus vaccinal de la rougeole (souche MV-Schwarz), notamment des virus recombinants exprimant des protéines hétérologues lentivirales. Dans une nouvelle approche, nous avons généré un virus chimérique dont les glycoprotéines d'enveloppe (H et F) ont été remplacées par la gp 160 du SIV. Des particules virales réplicatives sont obtenues après transfection de l'ADNc correspondant dans les cellules HEK 293-T7 et co-culture avec des cellules exprimant les récepteurs CD4 ry CCR5. Le virus chimérique obtenu est stable sur au moins 10 passages, et produit à un titre de 10 ⁶ TCID50/mL en 48 heures sur des lignées de cellules lymphoblastiques hybrides B-T (CEMx174). Une analyse par Western blot et par immunofluorescence montre l'expression cellulaire simultanée des protéines de rougeole, et de la gp160 du SIV à la surface des cellules infectées. L'étude du tropisme cellulaire du virus confirme un changement de tropisme du virus de la rougeole vers celui du SIV.

  • Titre traduit

    Generation of a measles/lentivirus chimeric virus : design of a new vaccine against HIV infection


  • Résumé

    An increasing number of vaccine strategies against HIV are based on viral vectors. Most advanced stategies have used adenovirus or poxvirus vectors with mixed success, but a vaccine capable of preventing the infection remains elusive. We generated a replicating chimeric measles virus in which the hemagglutinin and fusion surface glycoproteins were replaced with the gp160 envelope glycoprotein of simian immunodeficiency virus (SIVmac239). Based on a previously cloned live-attenuated Schwarz vaccine strain of measles virus (MV), this chimera was rescued at high titers using reverse genetics in CD4+target cells. Cytopathic effect consisted in the presence of large cell aggregates evolving fo form syncytia, as observed during SIV infection. The morphology of the chimeric virus was identical to that of the parent MV particles. The presence of SIV gp160 as the only envelope protein on chimeric particles surface altered the cell tropism of the new virus from CD46+ to CD4+ cells. Used as an HIV candidate vaccine, this MV/SIVenv chimeric virus would mimic transient HIV-like infection, benefiting both from HIV-like tropism and the capacity of MV to replicate in dendritic cells, macrophages and lymphocytes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (137 f.)
  • Annexes : 221 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 10199
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2011) 235

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2011PA077235
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.