Inactivation stable et contrôlée des sous-unités accessoires du complexe I mitochondrial

par Sandrine Loublier

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire

Sous la direction de Pierre Rustin.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Controlled and stable inactivation of mitochondrial complex I supernumerary subunits


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le déficit en complexe I (CI) est défaut le plus fréquent de la chaîne respiratoire humaine. Jusqu'à récemment, la recherche de mutations chez les patients se limitait souvent aux gènes des sous-unités homologues du CI bactérien. Quelques unes des 31 autres sous-unités, considérées comme accessoires, ont depuis montré qu'elles étaient nécessaires à l'activité catalytique du CI. Afin de connaître systématiquement le rôle des sous-unités accessoires du CI, nous avons souhaité les inactiver dans des lignées cellulaires humaines. Pour cela, on a inséré des séquences codant des ARN interférents dans l'ADN des cellules : soit par un lentivirus (cellules SK-N-AS), soit par recombinaison dans un site Flp (cellules HEK Flp-In). L'effet sur l'activité de la chaîne respiratoire a été mesuré. L'inactivation de NDUFB6 par la méthode lentivirale affecte fortement le CI et le clone le plus atteint présente aussi un fort déficit en complexe IV (CIV). Les clones contrôles ne montrent aucune inactivation du CI mais, pour un sur cinq, une diminution du CIV. La méthode Flp a permis de contrôler le site et le nombre d'insertions. L'inactivation de NDUFV1, dont la mutation est connue pour entraîner un déficit en CI, a permis de valider ce modèle. L'inactivation de NDUFB6 a causé un déficit isolé en CI. L'inactivation de NDUFA2, NDUFV3 et NDUFA8 n'a pas été suffisante pour conclure avec certitude sur l'importance des sous-unités correspondantes dans l'activité du complexe I. En conclusion, si la méthode lentivirale permet d'inactiver un gène cible de manière efficace et stable, elle présente un fort risque d'effets non spécifiques. L'inactivation par la méthode Flp est, elle, stable et contrôlée. Enfin, le gène NDUFB6 devrait être séquence systématiquement chez les malades atteints d'un déficit isolé en CI.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (128 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : réf. p. 118-128

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2011) 213
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.