Régulation de l'activation des lymphocytes T CD4 par les récepteurs Natural Killer au cours de la maladie de Crohn

par Benjamin Pariente

Thèse de doctorat en Biothérapies et biotechnologies

Sous la direction de Matthieu Allez.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Natural Killer receptor drive CD4 T cells activation in Crohn's disease


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La maladie de Crohn (MC) est caractérisée par une réponse immune non contrôlée vis-à-vis du microbiote intestinal dans laquelle le rôle des lymphocytes T (LT) effecteurs a été clairement établi. Nous avons récemment identifié une sous-population de LT CD4+ impliquée dans la réponse immune observée au cours de la MC, caractérisée par l'expression anormale du récepteur activateur NKG2D. Ces LT CD4+NKG2D+ présentent des propriétés cytotoxiques, produisent de PIFNy et du TNFa et sont activés via des interactions entre NKG2D et l'un des ses ligands, MICA qui surexprimé à la surface des cellules épithéliales intestinales chez les patients atteints de MC. L'objectif de ce travail était de mieux caractériser les propriétés phénotypiques et fonctionnelles des LT CD4+NKG2D+ dans la MC. Dans un premier travail, nous avons étudié les caractéristiques Thl7 des LT CD4+NKG2D+. Nous montrons que NKG2D est un marqueur fonctionnel des lymphocytes Thl7 et que la stimulation de NKG2D joue un rôle majeur dans la production d'IL-17 chez les patients atteints de MC. Ensuite, nous avons montré que les LT CD4+NKG2D+ ont des propriétés cytotoxiques et que l'activation de NKG2D est essentielle à l'exercice du pouvoir cytotoxique des LT CD4+ mais pas des LT CD8+. Enfin, nous nous sommes intéressés à la diversité du répertoire du récepteur T des LT chez des sujets atteints de MC. Nous montrons que la majorité des expansions oligoclonales des LT de la muqueuse inflammatoire des sujets atteints de MC est retrouvée parmi les LT CD4+ exprimant NKG2D. La voie d'activation impliquant NKG2D semble jouer un rôle majeur dans la production de cytokines Thl et Thl7 et dans la cytotoxicité exercée par les LT CD4+ au cours de la MC. Par ailleurs, les LT CD4+NKG2D+ contribuent fortement à l'oligoclonalité des LT de la muqueuse intestinale des sujets atteints de MC. L'ensemble de ces observations suggèrent que le blocage de la voie d'activation NKG2D/NKG2D ligand représente une cible thérapeutique potentielle dans la MC.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (172 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 180 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2011) 195
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.