Etude de la variabilité phénotypique chez une souche industrielle de Penicillium Roqueforti

par Anne Goarin

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Philippe Silar et de Fabienne Malagnac.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .


  • Résumé

    Pénicillium roqueforti est un champignon filamenteux ascomycète que l'on trouve fréquemment dans F environnement. Il peut être à l'origine de destruction de stocks de fourrage, de fruits ou de légumes. Mais il est essentiellement connu pour être un ferment d'affinage de certains fromages tels que les fromages à pâte persillée. La souche de P. Roqueforti étudiée ici présente un phénomène d'apparition spontanée d'un phénotype variant. Ce phénotype est caractérisé par une baisse de la conidiation et donc une perte de pigmentation. Lorsque cette altération se produit au cours de la production fromagère, elle est à l'origine d'un affinage de mauvaise qualité. La forme variante de la souche est caractérisée par une baisse de la sporulation et une perte de l'inhibition de contact. L'étude des modalités d'apparition de la forme variante ont révélé qu'elle était favorisée par la présence d'oxygène et la croissance en milieu liquide. On peut noter que ces conditions environnementales ne sont pas celles rencontrées par P. Roqueforti lors de la production fromagère. Il a été mis en évidence que l'événement à l'origine de cette forme variante est probablement d'ordre génétique, aucun événement de réversibilité vers la forme normale n'ayant été observé. L'étude du transcriptome de la souche a révélé des différences. De manière générale une baisse de la transcription de nombreux gènes dans la forme variante a été observée. La mise au point de différents outils de biologie moléculaire a montré qu'il est possible de déléter des gènes, nous pouvons maintenant créer des souches génétiquement modifiées afin de mieux caractériser la physiologie de P. Roqueforti en générant des mutants.

  • Titre traduit

    Study of the phenotypic variability of an industrial strain of Penicillium roqueforti


  • Résumé

    Penicillium roqueforti is a filamentous ascomycete fungus that is found frequently in the environment. It can cause destruction of stocks of fodder, fruit or vegetable. But it is mainly known as a closed refining of certain cheeses such as blue cheese. The strain of P. Roqueforti studied here present a phenomenon of spontaneous emergence of a variant phenotype. This phenotype is characterized by a decrease in conidiation and therefore a loss of pigmentation. When this change occurs during cheese production, it is causing a fining of poor quality. The variant form of the strain is characterized by a decrease in sporulation and loss of contact inhibition. The study of conditions of occurrence of the variant form revealed it was favored by the presence of oxygen and growth in liquid medium. It may be noted that these environmental conditions are not those encountered by P. Roqueforti in cheese production. It was highlighted that the event at the origin of this variant form is probably genetic, no event of reversal to the normal form have been observed. The study of the transcriptome of the strain revealed differences. In general a decrease in the transcription of many genes in the variant form was observed. The development of various tools of molecular biology has shown that it is possible to delete genes, we can now create genetically modified strains to further characterize the physiology of P. Roqueforti generating mutants.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (164 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 162 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2011) 193
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.