Étude des voies de signalisation impliquées dans la régulation de la morphogenèse chez la levure pathogène Candida albicans

par Audrey Nesseir-Chameret

Thèse de doctorat en Microbiologie et virologie

Sous la direction de Christophe d' Enfert.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Study of the signaling pathways implicated in the regulation of Candida albicans morphogenesis


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Candida albicans est un microorganisme commensal du tractus gastro-intestinal et génital de l'Homme, responsable de la majorité des mycoses systémiques. Le succès de C. Albicans en tant que pathogène opportuniste est lié à sa capacité à alterner entre une forme levure et une forme hyphale. Ce dimorphisme est contrôlé par des voies de régulation positives et négatives, coordonnées au sein d'un réseau de signalisation complexe, en réponse à des signaux multiples. Le travail de thèse présenté dans ce manuscrit a été mené dans le but d'approfondir nos connaissances concernant la régulation de la morphogenèse chez C. Albicans. D'une part, nous avons identifié douze gènes régulateurs de la filamentation en réalisant un crible de surexpression pour l'altération de la morphogenèse dans une souche sauvage. Les résultats obtenus à partir d'expériences complémentaires de transcriptomique, de délétion de gènes et surtout de surexpression, nous ont permis de montrer que trois de ces gènes interagissent au sein d'une nouvelle voie de régulation et de positionner ces gènes par rapport à des acteurs majeurs connus de la morphogenèse chez C. Albicans. D'autre part, nous avons mis en évidence trois points importants pour la régulation de la protéine-kinase Yak1, impliquée dans la différenciation hyphale chez C. Albicans : cette protéine s'autorégule sur au moins deux sites de phosphorylation ; sa fonction est réprimée par la kinase AMPc-dépendante ; et, elle interagit avec la protéine Bmhl. De plus, nos données issues d'un crible de suppression et d'une approche de phosphoprotéomique quantitative nous permettent de proposer de nouvelles pistes pour la recherche de cibles de la protéine-kinase Yak1. L'ensemble de nos résultats montre le potentiel de nouvelles stratégies - la construction d'un premier ORFéome partiel et une approche de surexpression systématique - dans l'étude des réseaux de régulation chez C. Albicans.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([336] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2011) 180
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.