Synthèse et caractérisation de catalyseurs à l'échelle nanométrique : application en catalyse d'oxydation en présence de dioxygène, de peroxyde d'hydrogène et d'hydroperoxyde de tertiobutyle

par Tarik Rhadfi

Thèse de doctorat en Surfaces, interfaces, matériaux fonctionnels

Sous la direction de Jean-Yves Piquemal et de Ahmed Atlamsani.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Synthesis and characterization of catalysts at the nanometer scale : application in oxidation catalysis using dioxygen, hydrogen peroxide and ter-butyl hydroperoxide


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette étude présente la mise en œuvre de systèmes catalytiques impliquant des nanomatériaux naturels et synthétiques en catalyse d'oxydation en présence d'agents oxydants «propres» tels que le dioxygène, l'eau oxygénée et l'hydroperoxyde de tertiobutyle. L'étude d'un nouveau système catalytique impliquant la montmorillonite, un nanomatériau naturel, a été testée pour la première fois pour l'oxydation catalytique de cétones cycliques en présence du dioxygène dans des conditions douces (343K et pression atmosphérique). Il a été montré que la montmorillonite K-10 catalyse la coupure oxydante des liaisons C-C de différentes cétones telles que la 2-méthylcyclohexanone, la 2-phénylcyclohexanone, la 2- hydroxycyclohexanone et la 1,2 cyclohexanedfene. Différents paramètres ont été examinés : effet de l'acidité, de la quantité de catalyseur, de la température et du solvant. D'autre part, le catalyseur a été réutilisé plusieurs fois sans perte notable ni d'activité ni de sélectivité. Par ailleurs, nous avons préparé suivant le procédé polyol des oxydes de type spinelle de différentes natures tels que Mn₃O₄ et Co₃0₄ ainsi que des oxydes mixtes de type MF₂20₄ et CoxFe₃. X0₄ (M = Mn, Ni, Co), tout en contrôlant leur forme et leur taille. Nous avons étudié l'influence de différents paramètres expérimentaux sur la morphologie et la taille des nanomatériaux préparés. Une étude fondamentale des mécanismes de formation des particules de Mn3O4 a été réalisée en suivant leur croissance par diffusion des rayons X aux petits angles (SAXS). Nous avons aussi montré l'importance capitale de la présence de dioxygène dans le milieu. Cette étude nous a permis d'acquérir un meilleur contrôle de la taille et de la forme de ces nanomatériaux. Enfin, l'activité catalytique de ces nanoparticules d'oxydes a été évaluée dans le cadre de : i) la décomposition du peroxyde d'hydrogène en solution aqueuse et ii) de la dégradation du bleu de méthylène en présence de peroxyde d'hydrogène (réactions de type Fenton). Les particules Mn304 sont efficaces pour ces réactions et la cinétique de dégradation dépend de leur forme et de leur taille. Les différents oxydes ont également été testés pour l'époxydation catalytique des oléfines comme le styrène, en présence d'hydroperoxyde de tertiobutyle. L'étude de l'influence de la nature du catalyseur nanométrique sur la conversion et la sélectivité des différents produits obtenus est également rapportée.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (184 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 326 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2011) 170
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.