Développement des cellules lymphoïdes innées RORγt⁺

par Cécilie Posso

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Rachel Golub.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Development of ROR gamma t-expressing innate lymphoid cells


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    RORyt est un facteur de transcription exprimé par différentes populations de la famille des cellules lymphoïdes innées (ILC), parmi lesquelles les cellules inductrices d'organes et les cellules NKR⁺RORyt⁺. Nous proposons ici un modèle de différenciation des ILC RORyt⁺ à partir du progéniteur lymphoïde commun (CLP). Par des cultures clonales de CLP de foie fœtal, nous montrons qu'il existe un progéniteur commun aux cellules B, T, NK et RORyt⁺. Le CLP perd successivement le potentiel B puis T, parallèlement à l'acquisition des marqueurs α4ß7 et CXCR6. L'acquisition de RORyt se fait dans l'environnement du foie fœtal. Les précurseurs RORyt⁺ sont retrouvés dans la circulation sanguine et les ébauches des organes périphériques. Nous identifions deux précurseurs RORyt⁺ distincts, l'un se différenciant en cellules RORyt⁺CCR6⁺ et l'autre en cellules NKR⁺RORyt⁻in vitro. Ces deux précurseurs RORyt⁺se différencient indépendamment dans le foie fœtal et sont observés dans la rate et les ébauches des ganglions mésentériques. Nous établissons également leur potentiel de différenciation in vivo. L'analyse de souris permettant de tracer les cellules ayant exprimé RORyt montre que les cellules NK issues de précurseurs RORyt⁺ se développent et se maintiennent dans les organes périphériques déjeunes souris adultes. L'étude des ILC RORyt⁺adultes montre que la moelle osseuse ne contient pas de cellules RORyt+et que les progéniteurs de la moelle osseuse ne se différencient pas en cellules RORyt⁺/n vitro. Par des expériences de transfert, nous identifions le CLP comme le précurseur des ILC RORyt⁺ observées dans les organes périphériques adultes. Des populations présentant un phénotype de CLP sont observées dans la lamina propria et la rate de souris adultes. Ces CLP périphériques son capables de se différencier in vitro en cellules RORyt⁺, indiquant que le progéniteur adulte des ILC RQRyt⁺ doit migrer vers la périphérie pour recevoir le signal nécessaire à sa différenciation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (188 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 253 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2011) 147
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8665
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.