Algèbres planaires et sous-algèbres maximales abéliennes dans les algèbres de von Neumann

par Arnaud Brothier

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Vaughan Frederick Randal Jones et de Andrzej Zuk.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .


  • Résumé

    Cette thèse présente des résultats sur les algèbres planaires et les sous-algèbres maximales abéliennes dans des algèbres de von Neumann. Les deux premiers chapitres portent sur une construction qui à une algèbre planaire d'un sous-facteur associe un facteur II₁. Dans le premier chapitre, on définit une classe d'algèbres planaires, qualifiées de non coloriées, qui est adaptée à la théorie des probabilités libres. De plus cette classe contient la classe des algèbres planaires d'un sous-facteur. On montre qu'à toute algèbre planaire non coloriée on peut associer une algèbre de von Neumann. Le résultat principal est que cette algèbre de von Neumann est un facteur II₁. Dans le deuxième chapitre, on considère le facteur II₁ construit à partir d'une algèbre planaire d'un sous-facteur. On considère une sous-algèbre maximale abélienne génériquement associée à l'algèbre planaire. Le résultat principal est que cette sous-algèbre maximale abélienne est maximale hyperfinie. Dans le troisième chapitre, on considère un invariant introduit par Takesaki pour des sous-algèbres maximales abéliennes. Le résultat principal est de montrer que cet invariant est obtenu par l'action du normalisateur. En particulier, on répond à une question de Takesaki de 1963 en montrant que toute sous-algèbre maximale abélienne singulière est simple.

  • Titre traduit

    Planar algebras and maximal abelian subalgebras of von Neumann algebras


  • Résumé

    This thesis presents some results on planar algebras and maximal abelian subalgebras in von Neumann algebras. The first and second chapter consider a construction that associates a II₁ factor to a subfactor planar algebra. In the first chapter, we define a class of planar algebras, called unshaded, that is well adapted to the theory of free probability. Furthermore, this class contains the class of subfactor planar algebras. We show that we can associate a von Neumann algebra to an unshaded planar algebra. The main result is that this von Neumann algebra is a II₁ factor. In the second chapter, we consider a subfactor planar algebra and a II₁ factor associate to it. There is a maximal abelian subalgebra that is generically associates to this planar algebra. The main result is that this subalgebra is maximal hyperfinite. In the third chapter, we consider an invariant for maximal abelian subalgebras due to Takesaki. The main result is to show that this invariant is coming from the action of the normalizer. In particular, we answer to a question of Takesaki of 1963 by showing that a singular maximal abelian subaglebra is simple.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (106 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 104-106

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2011) 111
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE 07082
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.